Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
15 janvier 2016

Relaxe pour Rob Lawrie, qui a voulu faire sortir une enfant de 4 ans du bidonville de Calais

Bonne nouvelle : Rob Lawrie, volontaire britannique, qui avait essayé de faire passer la frontière britannique à une enfant afghane de quatre ans qui était dans le bidonville de Calais avec son père, pour qu’elle rejoigne des membres de sa famille au Royaume-uni, a été relaxé jeudi par le tribunal de Boulogne sur Mer.

style='float:left; width:250px;'>
Le "délit de solidarité" (article L 622-1 du Code de l’Entrée et du Séjour des Étrangers et du Droit d’Asile (CESEDA)) peut coûter cher en France : plusieurs dizaines de milliers d’euros et jusqu’à 5 années de prison.

Contre l’avis du procureur (c’est à dire du gouvernement français) qui a essayé d’assimiler Rob Lawrie aux « passeurs » qui font passer la Méditerranée ou toute autre frontière en mettant en danger la vie de leurs clients, les juges ont relativisé le danger en question par rapport à celui qu’elle court tous les jours, dans la boue et le froid de Calais, loin du reste de sa famille.

On se félicite du succès de la mobilisation de la pétition lancée contre toute condamnation de cet acte humanitaire. (https://www.change.org/p/non-%C3%A0-l-emprisonnement-de-rob-lawrie-qui-a-voulu-sauver-une-enfant-de-la-jungle-de-calais)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8030