Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 janvier 2016

Chalghoumi à Grenoble : le maire doit s’en mordre les doigts !

Se faire embarquer par le CRIF est toujours risqué ! Eric Piolle est en train de l’apprendre à ses dépens, en voyant comment la presse critique sa remise de prix dimanche, à l’un des hommes qui représente le moins les Musulmans.

  • Dans le Dauphiné Libéré samedi :

GRENOBLE | Après la lettre de l’association Isère ­ Palestine au maire Éric Piolle... Prix Blum à Hassen Chalghoumi : Mohamed Laakri s’insurge

style='float:left; width:239px;'>
style='float:right; width:239px;'>

Décidément... Alors que cela n’était pas le cas les éditions précédentes, le prix Louis­ Blum n’en fi­nit plus de faire parler de lui en ce début 2016.

Remis chaque année par le Crif (Conseil représen­tatif des institutions juives de France) et la Ville de Grenoble, il a pour but de “récompenser une person­nalité qui s’est distinguée par son engagement pour la préservation de la mé­moire de la Shoah, la dé­fense des droits de l’hom­me et la lutte contre le ra­cisme et l’antisémitisme”. Et ce dimanche, il sera décerné à l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi. Per­sonnage très médiatique, se réclamant d’un “islam modéré” et prônant le “dialogue intercommu­nautés”, celui­-ci est aussi décrié, notamment sur les réseaux sociaux.

Sa prochaine venue à Grenoble ne passe donc pas inaperçue. Lundi déjà, les membres de l’associa­tion Isère Palestine écri­vaient au maire Éric Piolle pour l’interroger sur sa présence au côté du Crif ­ « qui relaie la politique ra­ciste et coloniale d’Israël » ­ mais aussi pour critiquer Hassen Chalghoumi qui, toujours selon eux, « a un discours qui criminalise l’islam et les musulmans, en les montrant comme d’essence antisémites ».

« Ce monsieur n’est pas un imam, il n’en a pas les qualités »

Et hier, une nouvelle voix s’est fait entendre. Moha­med Laakri, président du Conseil des imams de l’Isère (CII), a en effet pris sa plume pour s’adresser à Éric Piolle. « Monsieur Chalghoumi viendra au Musée de Grenoble pour une cérémonie organisée par la mairie de Grenoble et le Crif. Le CII [composé d’une trentaine d’imams] ne reconnaît pas la qualité d’imam à ce monsieur et encore moins sa représen­tativité auprès des Isérois de confession musulma­ne. »

Toujours dans cette let­tre, Mohamed Laakri évo­que à son tour le conflit israélo­-palestinien : « Le CII s’interroge sur la pré­sence du maire de Greno­ble pour la remise du prix à M. Chalghoumi. En effet, lorsque la dignité d’un peuple est bafouée depuis plusieurs décennies, lors­ que la colonisation conti­nue de se poursuivre, mal­gré les lois internationa­les, lorsque le blocus de toute une population con­tinue depuis maintenant plus de huit ans, et que M. Chalghoumi soutient ouvertement cette politi­que, il est difficile de com­prendre que le maire de Grenoble lui remette un prix qui récompense la dé­fense des droits de l’hom­me. »

Contacté hier, le prési­dent du CII a confirmé ses propos, juste avant de re­venir sur la personnalité de Hassen Chalghoumi. « Ce monsieur n’est pas un imam, il n’en a pas les qua­lités, il n’a pas le bagage nécessaire. Que vient­-il faire à Grenoble où un tra­vail énorme a été fait ? Nous n’avons pas besoin de lui, d’autant plus que son projet ne correspond pas à nos attentes. Et pourquoi lui remettre ce prix puisqu’il ne nous re­présente pas ? À qui profi­te cette remise de prix ? »

Èv.M. 

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2016/01/15/prix-blum-a-hassen-chalghoumi-mohamed-laakri-s-insurge

  • ET DANS CELUI DE DIMANCHE :

http://www.dauphinelibere.com/isere-sud/2016/01/17/mouvement-de-protestation-contre-la-remise-du-prix-blum-a-l-imam-de-drancy

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880