Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
18 janvier 2016

A Grenoble, le maire écolo se ridiculise totalement, grâce au CRIF et à Chalghoumi

Ambiance, dimanche soir devant le Musée de Grenoble où s’étaient réunies une trentaine de personnes — ne manquant pas d’humour— pour dénoncer la présence du maire de Grenoble à la farce de remise de prix par le CRIF à l’inénarrable Chalghoumi..




Eric Piolle, toute honte bue, était venu remettre un prix de la "paix" a M. Hassen Chalghoumi à l’occasion d’une cérémonie organisée avec le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) de Grenoble.

Le maire "écologiste" a été d’autant plus ridiculisé que le prétendu imam de Drancy avait donné un peu plus tôt une conférence de presse où il a tenu des propos dignes... de lui.

style='float:left; width:296px;'>
"Hassen Chalghoumi a déclaré, sans rire, aux journalistes qu’il était "pro-israélien et pro-palestinien". Invité à donner son avis sur la politique des dirigeants israéliens à l’égard de la Palestine, il a répondu : "J’espère que le pouvoir israélien fait le nécessaire", rapporte l’association Isère Palestine.

"A la question "Pensez-vous qu’il fasse le nécessaire ?", il affirme : "Oui je le crois", en expliquant qu’il dialogue régulièrement avec les représentants du régime israélien."

"M. Chalghoumi avait bien appris sa leçon : il a affirmé une fois de plus que "l’antisionisme conduit à l’antisémitisme", et que le "conflit ne devait pas être importé en France".
Quant à la campagne internationale Boycott, désinvestissement, sanctions destinée à faire pression sur Israël de manière non-violente pour l’obliger à se plier au droit international, "modeste comme à son habitude", il a fait savoir qu’il n’était "pas un spécialiste de la question", mais que cette campagne était "de nature à créer plus de polémique qu’autre chose."

Occupation de tout un peuple ? Colonisation ? Torture des enfants ? Démolition des maisons ? Confiscation de l’eau ? Violation de plusieurs dizaines de résolutions de l’ONU ? M. Chalghoumi n’est pas au courant...

Et son hôte, M. Piolle, non plus ? "Il aura en tout cas l’air fin désormais avec ses discours d’humanité", souligne Isère Palestine .

Quelques jours plus tôt, le Conseil des Imams de l’Isère (CII) avait pourtant écrit à Eric Piolle pour le mettre en garde, disant clairement qu’il "ne reconnaît pas la qualité d’imam à ce monsieur (ndlr : Chalghoumi) et encore moins sa représentativité auprès des Isérois de confession musulmane", ajoutant :
"En effet, lorsque la dignité d’un peuple est bafouée depuis plusieurs décennies, lorsque la colonisation se poursuit malgré les lois internationales, lorsque le blocus de toute une population continue depuis maintenant plus de 8 ans, et que M.Chalgoumi soutient ouvertement cette politique, il est difficile de comprendre que le maire de Grenoble lui remette un prix qui récompense une personnalité pour la défense des droits de l’homme."

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880