Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
29 janvier 2016

L’instrumentalisation des Druzes par Israël

Israël annonce la construction d’une communauté rurale réservée aux Druzes à l’emplacement de deux villages dont les Palestiniens ont été chassés lors de la Nakba.



La mosquée de Hittin, l’un des deux villages palestiniens détruits par Israël où vont être installés des Druzes

Jusqu’à présent, Israël a créé des centaines de communautés rurales réservées aux Juifs depuis sa création en 1948 mais cette décision de mettre à part une minorité palestinienne, vise de toute évidence à créer des divisions entre Palestiniens, commente pour Middle East Eye, Samer Swaid, militant druze.

La ville qui va être construite se situe au Nord d’Israël à l’Ouest de la Mer de Galilée, là où deux villages palestiniens, Hittin et Nimrin, (sur plus de 500 dans toute la Palestine) ont été détruits en 1948. Ce qui viole le principe du Droit au Retour des Palestiniens, notamment les Palestiniens vivant en Israël dont un quart continue à posséder le statut de réfugiés, comme le souligne l’association Adalah.

Et ce choix est particulièrement sensible parce que Hittin, l’un des deux emplacements concernés a une forte valeur symbolique pour les Palestiniens musulmans, puisque il a été établi sur l’ordre de Saladin pour célébrer sa victoire sur les croisés en 1187. La Mosquée est d’ailleurs le seul monument que les Israéliens n’aient pas rasé en 1948, précise Jonathan Cook.

Même les chefs de la communauté druze, qui comprend environ 115 000 citoyens (sans compter les 25.000 qui se trouvent dans le Golan syrien occupé par Israël), trouvent l’idée aberrante et malvenue.

Pour rappel les Druzes vivant en Israël sont les seuls Palestiniens tenus de faire le service militaire de 3 ans dans l’armée israélienne, et ont un statut à part, des écoles à part, des emplois à part, notamment dans la police et l’administration pénitentiaire, ce qui est déjà une grande source de tension entre Palestiniens.

Mais cela ne les empêche pas d’être discriminés par le gouvernement israélien, de se voir refuser des permis de construire et des allocations qui sont versées aux Israéliens juifs après leur service militaire.

Un nombre croissant de jeunes Druzes refusent de jouer ce rôle de garde-chiourme qui leur est dévolu par le gouvernement israélien. Et ils s’insurgent contre le nouvel emplacement désigné par Netanyahou, arguant qu’il y a bien d’autres endroits, sur des terres qui leur ont été confisquées, comme au sud de Haïfa, qui pourraient servir à construire de nouveaux logements pour leur communauté.

http://www.middleeasteye.net/news/fury-israeli-plan-build-town-historic-muslim-village-Israel

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880