Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
7 février 2016

Mobilisation pour les prisonniers palestiniens !

La mobilisation se poursuit en Palestine et au niveau international pour la libération des prisonniers palestiniens, dont plusieurs figures retiennent particulièrement l’attention. Merci d’envoyer des messages aux adresses indiquées.


  • celle d’Ahmad ­Manasrah, qui vient d’avoir 14 ans le mois dernier et qui peut donc désormais être jugé comme un adulte, selon une nouvelle loi raciste israélienne, qui permet à Israël d’arrêter et de juger les enfants palestiniens comme des adultes à partir de 14 ans, contrairement aux enfants israéliens. Il est accusé d’avoir agressé au couteau des Israéliens,

Ahmad a été arrêté, après avoir été blessé par les hordes de colons, et son cousin exécuté. Son interrogatoire alors qu’il était hospitalisé puis dans les locaux des services de renseignements de l’occupation, a soulevé l’indignation générale. Ces services ont voulu, en transmettant la séance d’interrogatoire au public, dissuader les enfants et les Palestiniens en général de poursuivre l’Intifada. Mais c’est le contraire qui a eu lieu, les jeunes ayant décidé de se venger de la sauvagerie subie par Ahmad.

La vidéo où on le voit à terre, sur le dos, ensanglanté et en pleurs, alors qu’une foule d’Israéliens l’insulte, lui donne des coups et menace de le lyncher, a fait le tour des territoires palestiniens.

Il a ensuite été victime de tortures, une fois arrêté, comme tous les enfants palestiniens arrêtés par les forces d’occupation, soit 2100 enfants en 2015, qui sont brutalisés pendant les interrogatoires, terrorisés par des chiens d’attaque, en violation totale du droit international.

https://www.facebook.com/Free-Ahmad-Manasrah-1662097660702732/


  • celle du journaliste Mohamed al-Qiq qui vient de refuser de mettre un terme à sa grève de la faim en échange d’une "suspension" de sa détention "administrative" (sans charge, ni procès). en raison de son son état critique après 75 jours de grève de la faim.
  • la solidarité doit également jouer en faveur d’Omar Zayed, ancien prisonnier menacé d’extradition vers Israël par la Bulgarie où il a vécu ces dernières 22 années, après avoir réussi à s’échapper des geôles de l’occupant en 1990, après 40 jours de grève de la faim.


Contactez les autorités bulgares en France pour leur demander de ne pas céder aux demandes de l’occupant israélien qui viole en permanence le droit international et les droits de l’Homme :

  • Ambassade de Bulgarie à Paris

Ambassadeur : Anguel Tcholakov

1, avenue Rapp, 75007 Paris, France. Ouvert du Lundi au Vendredi de 10 H à 12:30.

Tel : 01 45 51 85 90 - Fax : 0 1 45 51 18 68

Email : Embassy.Paris mfa.bg

site : http://www.mfa.bg/embassies/france

  • Mission permanente de Bulgarie à l’UNESCO

Alexander Savov

1, rue Miollis, Paris 75015, France. TEL : 01 45 68 34 02 et 01 47 83 34 52. Fax : 01 47 83 34 52

Email : Mission.Paris mfa.bg

Site http://www.mfa.bg/embassies/francepr2

  • Consulat bulgare en France

Madame Annick Bar - Consul

26 rue Dammartin, 59100 Roubaix, France

TEL : 03 20 73 70 84 - Fax : 03 20 73 92 03

Email : consulat.bg.lille gmail.com

Source : http://samidoun.net/2015/12/urgent-action-stop-extradition-of-omar-nayef-zayed-former-palestinian-prisoner-from-bulgaria/

style='float:left; width:720px;'>
style='float:right; width:192px;'>

  • Voir nos articles précédents concernant le clown Abu Sakha en détention administrative,
    ainsi que Eteraf Rimawi, directeur du Centre de Recherche et Développement Bisan, dont la détention administrative vient d’être renouvelée pour la 5ème fois, et qui est détenu sans motif depuis le 15 septembre 2014 et refuse désormais pour cette raison de se présenter devant des tribunaux militaires israéliens.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 240