Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
21 janvier 2016

Israël en passe d’annexer 150 hectares de terres agricoles dans la vallée du Jourdain

"Nous sommes dans la phase finale avant que ces terres ne soient déclarées terres de l’Etat israélien, a dit à l’AFP le COGAT, organe du ministère de la Défense chargé de coordonner les activités israéliennes dans les Territoires palestiniens.


Selon les médias israéliens, ce sont 150 hectares de terres, situées en Cisjordanie occupée, près de la ville palestinienne de Jéricho et de la colonie israélienne d’Almog, qui sont concernés.

Une telle annexion, si elle est menée à bien, serait la plus importante depuis des années dans la vallée du Jourdain, a dit à l’AFP Hagit Ofran, une responsable de l’ONG israélienne anticolonisation "La Paix maintenant."

Une partie des terres concernées est déjà exploitée par des agriculteurs israéliens.

Par le passé, Israël a justifié de telles annexions en invoquant la législation permettant de s’approprier des terres palestiniennes en jachère depuis trop longtemps. Le procédé est simple et systématique : on interdit aux Palestiniens l’accès à leurs terres, décrétées par exemple "zones de sécurité militaire", et ensuite on constate qu’elles n’ont pas été exploitées par les Palestiniens.

Saëb Erakat, secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine, s’est rendu sur place mercredi avec des journalistes et a accusé Israël de vol : "Ce que nous voyons ici, c’est le vol de 92% de l’eau, le vol de 92% des terres et le plus grand régime colonial", a-t-il dit

Cette annonce intervient alors que la tension grandit entre Israël et les USA, dont l’ambassadeur en Israël, Dan Shapiro, a été publiquement insulté ces jours-ci par un officiel israélien (qui l’a traité de "yehudon" = "petit juif minable") après que l’ambassadeur ait condamné l’existence parallèle de deux législations dans les territoires palestiniens occupés, une pour les colons et l’autre pour les Palestiniens.

Le diplomate avait noté l’exclusion des Palestiniens de tout développement économique dans la zone C (où se trouve la Vallée du Jourdain), ainsi que la saisie par Israël d’immenses parcelles.

"Nous restons profondément inquiets devant la politique actuelle d’Israël en ce qui concerne les colonies", a renchéri mardi le porte-parole du département d’Etat, John Kirby.

Les ministres européens des Affaires étrangères avaient eux répété lundi leur ferme opposition à la politique de colonisation d’Israël, aux démolitions de structures palestiniennes -y compris de projets financés par l’UE- et aux confiscations, rapporte l’AFP.

A quand la transformation de ces "inquiétudes" et "préoccupations" en sanctions depuis plus de 60 ans qu’Israël vole la terre des Palestiniens ?

Pour rappel, c’est de ces terres de la Vallée du Jourdain, volées aux Palestiniens, que proviennent la plupart des fruits et légumes exportés par Israël, en toute illégalité mais avec la complicité de nos dirigeants, qui voudraient nous interdire de les boycotter !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8430