Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 janvier 2016

Israël : Alya-Retour...

La vie n’est pas rose, c’est le moins que l’on puisse dire, pour les juifs français qui ont écouté les sirènes de l’immigration en Israël ! Un exemple parmi beaucoup d’autres :

"A 50 ans, pharmacienne, titulaire d’une maîtrise en commerce et des décennies d’expérience, Berdah gagnait plus de 5500 euros par mois et avait un commerce en pleine expansion avec 14 employés. Mais Berdah a vendu l’année dernière et a déménagé avec son mari et ses deux filles dans la ville israélienne de Ranana car elle craignait pour leur avenir en France à cause de la montée de la violence antisémite.

Berdah espérait ouvrir une nouvelle pharmacie dans l’Etat hébreu. Mais six mois après son installation, elle a déjà démissionné d’un emploi où elle gagnait 5.5 euros par heure comme caissière qui ne lui offrait aucune perspective d’avancement et d’un autre job dans une clinique où on lui a dit d’empiler des boîtes dans un entrepôt. Berdah a démissionné parce qu’elle était incapable de soulever les boîtes.

“A 50 ans, on m’a dit que je n’étais bonne qu’à soulever des boîtes”, a déclaré Bredah. « c’est là où j’ai commencé à me sentir humiliée.”

Source : http://la-feuille-de-chou.fr/archives/85361

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890