Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
1er février 2016

Soutien aux deux jeunes résistantes israéliennes !

La jeune refuznik israélienne, Tair Kamener, est retournée en prison, après y avoir séjourné 3 semaines pour refus de servir dans une armée d’occupation. Elle a été rejointe par Tanya Golan, qui a également 19 ans. Bravo à ces deux résistantes !


Malgré toutes les pressions gouvernementales et de la société israélienne en général, Tair Kamener n’a pas flanché. Elle s’est présentée dimanche devant des officiers et a réaffirmé son refus d’être incorporée, en raison de son opposition à l’occupation des territoires palestiniens par Israël.

Convaincue par sa campagne, une autre jeune, Tanya Golan de Beit Shean, dans le Nord d’Israël (là où se trouvait une ville palestinienne de 5000 habitants, tous chassés en 1948*) s’est elle aussi déclarée refuznik.

“Il y a beaucoup trop d’Israéliens qui profitent de cette occupation pour vouloir renoncer au contrôle économique des territoires palestiniens. Mais moi je refuse de faire partie d’une organisation qui pratique une politique raciste, fasciste, faite d’oppression et de discriminations", a-t-elle déclaré publiquement.


Plusieurs dizaines de manifestants les ont accompagnées jusqu’aux grilles du centre d’incorporation à l’Est de Tel Aviv, où elles étaient convoquées dimanche pour être entendues.

Source : Adam Keller de Gush Shalom

  • Dans la nuit du 10 au 11 mai 1948, la brigade Golani prend deux villages des faubourgs de la ville et commence la nuit suivante à bombarder la ville. Elle obligera tous les habitants à partir en quelques jours en direction de la Cisjordanie

Contacts :

  • Mandy : mandycrtnr gmail.com

et

  • Noa : noa.levy.noa gmail.com

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900