Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 février 2016

Lettre ouverte à Fernando Hierro, footballeur espagnol sollicité par Israël


Cher Fernando Hierro,

Nous t´écrivons depuis la Red Solidaria Contra la Ocupación Palestina ( RESCOP/ Réseau Solidaire Contre l´Occuption Palestine), réseau formé par plus de 40 organisations qui luttons pour la justice et le respect des Droits de l´Homme du peuple Palestinien, après avoir pris connaissance de la nouvelle des négociations avec le Ministère de la Culture et du Sport Israëlien et l´Association de Football d´Israel, de l´intention que tu mènes une " révolution dans le football " qui mène à la sélection nationale d´Israël à des compétitions internationales.
Nous voulons te faire part du fait que le contrat avec Israel, loin de promouvoir le sport et ses valeurs, ne prétend que faire du football le navire de proue de la propagande normalisatrice israelienne. Ainsi les spots des grands stades internationaux dévieront l´attention des violations systématiques des Droits de l´Homme dont souffre le peuple Palestinien et qui rend impossible sa vie quotidienne dans tous les aspects de la vie.

Lesdites violations affectent en grande mesure le sport. Les sportifs et sportives Palestiniens de tout niveau voient restreinte de façon routinière et systématique toutes leurs libertés fondamentales. Rien que lors des derniers mois, l´armée israelíenne a gazé avec des fumées lacrymogènes le stade de Al Khader, près de Bélen, alors que les joueurs étaient en train de s’entrainer. Lors d´une descente nocturne, l´armée israelienne a arrêté tous les joueurs de l´équipe de Nabi Saleh, près de Ramallah, tous mineurs.

Jawhar Nasser Jawhar et Adam Abd al-Raouf Halabiya avaient 19 et 17 ans en Janvier 2014. Alors qu´ils revenaient chez eux après un entrainement, et s´approchaient d´un poste de contrôle militaire (checkpoint) , des soldats israeliens lâchèrent leurs chiens d´attaque et tirèrent dix balles dans le pied de Jawhar et une balle dans chaque pied d´Adam. A l´hôpital, ils reçurent la nouvelle selon laquelle ils ne pourraient plus se consacrer au football.

Israél ruina aussi la carrière de football du joueur de la sélection nationale Palestinienne Mahmoud Sarsak, qui fut détenu durant trois ans sans charges ni jugement après avoir été arrêté alors qu´il se dirigeait vers sa nouvelle équipe, Balata Youth, en Cisjordanie. Après avoir failli perdre la vie suite à une grève de la faim de 92 jours, et d´une grande protestation internationale avec l´appui d´importantes figures telles que Eric Cantona, Frédéric Kanouté, Abou Diaby et Lilian Thuram, il fut libéré.


Lors du dernier massacre à Gaza, pendant l’été 2014, Israel assassina Ahmad Muhammadd al-Qatar et à Uday Caber, deux footballeurs de 19 ans en début de carrière, et à Ayed Zaqout, de 49 ans, légende du football Palestinien connu comme " la voix du football" pour ses commentaires en direct. Selon la FIFA, 70% des infrastructures sportives de Gaza furent détruites, lors de ces attaques.

Durant le mois d´octobre 2015, en pleine vague de répression envers la résistance populaire Palestinienne, Israël déclara publiquement qu´il suspendrait tous les matches comprenant une majorité de Palestiniens. Cette population représentent environ 20 % de la population d´Israel (les rares personnes qui échappèrent au nettoyage ethnique de la Nakba de 1948) et vit soumise à un régime d´apartheid avec plus de 50 lois qui les discriminent.

Fernando, si tu acceptes de travailler pour Israel, tu le feras sous le commandement de la ministre de la culture et des sports israeliens, Miri Regev, de l´aile la plus conservatrice du parti de Benjamin Netanyahu. Regec, qui servit pendant 25 ans dans l´armée israélienne avant de faire le saut dans la politique, ne cache pas ses désirs de continuer à coloniser en volant des terres Palestiniennes. Elle même dirigea fin 2013 un projet de loi sur l´annexion de terres dans la Vallée du Jourdain.

Elle n´essaye pas non plus de cacher son racisme. En mai 2012 elle déclara que les demandeurs d´asile africains étaient "un cancer dans notre corps" . Elle le fit alors qu´elle participait à une manifestation anti-immigration à Tel Aviv, qui se termina par un lynchage d’ Africains, détruisant aussi leurs commerces et propriétés.

La ministre du sport promit qu´elle agirait pour expulser de la ligue israelienne l´équipe arabo-israelienne Bnei Sakhnin suite à un match où on vit des drapeaux palestiniens parmi les supporters. Cependant, elle n´adressa aucune remontrance à La Familia, les supporters du Beitar Jerusalem, qui lors du mème match, brûlèrent des Corans. De fait, Regev n´éprouve aucune honte de s´être assise dans les gradins de ce club, et ne cache pas la sympathie qu´elle éprouve envers eux : " La Famille peut aider ( à gagner les élections). Je suis fière d´eux et je les aime".

La même censure raciste que Regev applique dans le domaine sportif, est appliquée par elle aussi dans le culturel. Il y a peu de jours elle rendit publique sa proposition de loi sur " loyauté culturelle" , grâce à laquelle elle pourra éliminer le financement de toute organisation ou activité culturelle qui contienne une critique d’ Israel. Elle a déjà les subventions authéâtre Al Midan à Haifa, unique théâtre professionnel entièrement Palestinien d´Israël et a menacé de faire la mème chose avec le théâtre Elmina de Jaffa, qui a refusé de se produire dans une colonie.

De plus, si tu acceptes le contrat qu´ils t´offrent, tu travailleras aussi coude à coude avec l´Association de Football d´Israel (IFA).L’ IFA a failli être expulsée par la FIFA au Congrés de Suisse de 2015 pour non respect des normes propres de la fédération, pétition appuyée par plus de 20 0000 personnes dans le monde suite à la campagne Carton Rouge au Racisme Israëlien. La Fédération Palestinienne décida sous la pression de retirer le vote et proposa en échange la création d´un comité qui s’engagerait à lutter contre le racisme à l’encontre des sportifs et sportives Palestiniennes et à garantir la liberté de mouvement de ces derniers.
Ce comité de la FIFA n´a pas davantage progressé dans l´autre tâche qu´on lui avait assigné : faire supprimer de l’IFA les cinq équipes des colonies qui en font partie.

Si tu signes un contrat avec Israel, les supporters que tu trouveras dans les gradins seront les plus racistes du monde. Rappelle-toi que les supporters du Maccabi de Tel Aviv, déployèrent une pancarte oú on pouvait lire " Refugees not welcome" ( " Les réfugiés ne sont pas bienvenus").

Tu dois aussi prendre en considération que les stades oú tu entraineras la sélection nationale ne sont pas non plus étrangers à la Nakba ou catastrophe de 1948, sur laquelle se fonda l´Etat d´Israel. Le stade Teddy à Jérusalem fut construit à còté de la municipalité palestinienne détruite de Al Maliha, dont les habitants souffrirent un nettoyage éthnique total en 1948. Le stade Sammy Ofer est à la sortie de Haifa, ville où 54 000 des 60000 Palestiniens qui y avaient toujours vécu ont été expulsés. Jusqu´à ce jour, on leur refuse le droit au retour, promulgué par l’ ONU depuis le 11 Décembre 1948 dans la fameuse résolution 194.

Fernando, le boycott sportif fut une pièce maîtresse dans le mouvement citoyen qui réussit à en finir avec l´apartheid en Afrique du Sud. De la mème manière, en 2005 la société civile Palestinienne nous fit un appel au BDS (Boicot, Desinversiones y Sanciones), jusqu´à ce qu´Israel respecte la législation internationale et les Droits de l´Homme du Peuple Palestinien.
Selon la Convention Internationale contre l´Apartheid dans le sport de 1985 : " Les contacts sportifs avec tout pays qui pratique l´apartheid légitiment et renforcent l´apartheid". C´est pour cela que nous te demandons de ne pas accepter le poste que t´offre Israel pour blanchir son image à travers le football. Il ne peut y avoir de relations normales avec un Etat raciste qui soumet à un régime de colonisation, d´apartheid, d´occupation et de nettoyage éhtnique le peuple Palestinien, dont ses sportifs.

N´abandonne pas des valeurs fondamentales comme l’esprit sportif et l´antiracisme.
Ne signe pas de contrat pour l´apartheid, ne signe pas de contrat avec Israel !

Salutations

  • Red Solidaria Contra la Ocupación de Palestina ( RESCOP) qui est formée par :

Asociación Al-Quds de Solidaridad con los Pueblos del Mundo Árabe (Málaga)

Asociación Andaluza por la Solidaridad y la Paz – ASPA

Asociación de Amistad Palestina-Granada « Turab »

Asociación Hispano Palestina Jerusalén (Madrid)

Asociación Pro-Derechos Humanos de Andalucía

Asociación Unadikum

BDS Catalunya

BDS Madrid

BDS País Valencià

Castelló per Palestina

Comité de Solidaridad con la Causa Árabe (Madrid, Asturias)

Comité de Solidaridad con los Pueblos – Interpueblos (Cantabria)

Comunidad Palestina en Canarias

Comunitat Palestina de Catalunya

Comunitat Palestina de València

Coordinadora de apoyo a Palestina (La Rioja)

Ecologistas en Acción (Confederal)

Fundación IEPALA

Fundación Mundubat

Asociación Palestina Biladi

Anticapitalistas

Komite Internazionalistak (Euskal Herria)

MEWANDO (Euskadi)

Asociación ProPalestina del Campo de Gibraltar

Mujeres en Zona de Conflicto – M.Z.C.

Mujeres por la Paz – Acción Solidaria con Palestina (Canarias)

Paz Ahora

Paz con Dignidad

Plataforma de Solidaridad con Palestina (Sevilla)

Plataforma Palestina Ibiza

Plataforma Solidaria con Palestina de Valladolid

Movimiento de Jóvenes Palestinos

Red Judía Antisionista Internacional -IJAN

Sodepau

Sodepaz

Sodepaz Balamil

Taula per Palestina (Illes Balears)

UJCE (Unión de Juventudes Comunistas de España)

Grupo de Cooperación Sevilla Palestina

CERAI (Centro de Estudios Rurales y de Agricultura Internacional)

BDS Alacant

Palestina Toma la Calle

Coalició Prou Complicitat amb Israel

Izquierda Anticapitalista Revolucionaria (IZAR)

Pallasos en Rebeldía

Asociación Pau Ara y Sempre

http://yebus.net/index.php/compromiso/30-carta-abierta-a-fernando-hierro

(Traduction G. Taffin)

CAPJPO-EuroPalestinee


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1170