Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 février 2016

Gaza : Inondations liées au blocus

L’eau qui monte dans les rues, inondant voitures, et passants dans les rues de Gaza, ce n’est pas une catastrophe naturelle. Ni ouragan, ni Tsunami, mais un blocus imposé par l’occupant israélien qui prive d’électricité 1,8 million de Palestiniens qui ne peuvent faire face normalement à de fortes pluies.


Pas d’électricité, c’est à dire pas de moyens de pompage de l’eau de pluie ni de celle qui remonte des égouts mettant en péril la vie et la santé des habitants de la bande Gaza.



La situation est d’autant plus dramatique, que beaucoup de familles dont les maisons ont été démolies par l’armée israélienne durant l’été 2014, n’ont pu être reconstruites faute de matériel de construction bloqué par Israël et par le régime égyptien à ses ordres.

Les abris sont donc souvent précaires et donc plus vulnérables aux intempéries. Les villes de Khan Younes et de Rafah sont particulièrement touchées. Des écoles ont été fermées.

  • STOP AU BLOCUS INUHMAIN DE LA BANDE DE GAZA !


  • BOYCOTT D’ISRAEL ET DE L’EGYPTE !!

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870