Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
7 mars 2016

BDS : l’UNICEF en Jordanie rompt ses liens avec “G4S”

L’UNICEF vient enfin d’annoncer la rupture de ses relations contractuelles avec la société de "sécurité" G4S en Jordanie, une décision prise grâce à la campagne menée par les militants BDS en Jordanie, contre cette firme multinationale qui participe à l’oppression et la torture des Palestiniens dans les prisons israéliennes, ainsi qu’aux checkpoints ;

Après l’UNHCR (Haut-Comité des Nations-Unies pour les Réfugiés), qui s’occupe de centaines de milliers de réfugiés syriens en Jordanie, l’UNICEF est la seconde agence des Nations-Unies à rejeter G4S, se félicite Guman Mussa, coordinateur des campagnes BDS dans le monde arabe.

G4S, qui fournit aussi à Israël des équipements pour les checkpoints qui jalonnent le mur de l’annexion, ainsi que pour ses colonies, co-gère en outre l’Académie de police israélienne à Jérusalem.

A la suite de la campagne “Stoppons G4S” , la société a perdu des contrats d’une valeur globale de 22 millions de dollars US, selon le comité palestinien BNC.

Le mois dernier, une chaîne de restaurants colombiens, Crepes & Wafflesqui a des filiales à travers toute l’Amérique latine et en Espagne, a également rompu avec G4S, après une longue campagne des militants de BDS en Colombie.

Source : Electronic Intifada
&

https://www.change.org/p/crepeswafflesco-dejen-de-contratar-con-g4s-no-sean-complices-de-tortura/u/15494414

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1170