Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
11 mars 2016

Non au terrorisme d’Etat ! Tous avec Hasna lundi prochain !

Manuel Valls ayant publiquement annoncé que l’antisionisme était synonyme d’antisémitisme, il est clair désormais qu’au-delà de la campagne BDS, c’est toute forme de soutien à la Palestine et de dénonciation des crimes israéliens qui est maintenant considérée comme une "provocation à la haine", et qui tombe donc sous le coup de la loi. Le CRIF a demandé au gouvernement d’agir par voies de fait, même si cela est parfaitement illégal, l’objectif étant de terroriser la population. Ne pas réagir serait lourd de conséquences pour tous !

Le gouvernement commence donc par faire interpeller les personnes qui portent un T.Shirt appelant au boycott de l’Etat d’Israel, raciste, colonial et pratiquant l’apartheid.

En revanche, il n’est pas gêné que des Français bi-nationaux s’engagent dans l’armée d’occupation israélienne et portent ces T.Shirts, qui eux, n’incitent pas à la haine, bien entendu !

type="image/jpeg">JPEG
Femme enceinte : "une seule balle deux morts"
type="image/jpeg">JPEG
"Plus c’est petit, plus c’est difficile"

"PROVOCATION A LA HAINE" ET "LIBERTÉ D’EXPRESSION"

  • De même le gouvernement fait défiler des millions de Français pour défendre la liberté de publier ce type de dessins :

type="image/jpeg">JPEG
type="image/jpeg">JPEG
type="image/jpeg">JPEG
type="image/jpeg">JPEG

Qui ne sont pas non plus une "provocation à la haine", mais relèvent de la liberté d’expression, n’est-ce pas ?

TOUS LES APPELS AU BOYCOTT AUTORISÉS SAUF CONTRE ISRAEL

Tous les appels au boycott de différents pays, par BHL (la Chine et la Corse), par Martine Aubry (le Mexique), ou encore par Brigitte Bardot (Le Canada, à cause du mauvais traitement des bébés phoques) sont autorisés.

Le seul qui serait interdit serait celui d’Israël !

C’est tellement énorme que personne n’a encore osé l’écrire.

Ainsi la préfecture de police dans ses récépissés de déclaration de rassemblement, le dit oralement, mais se refuse à l’écrire ! C’est tellement illégal et aberrant que la police exécute les ordres de Valls, mais n’en n’est pas fière et ne veut pas laisser de traces écrites, de crainte de poursuites judiciaires.

D’autant que certains services de la préfecture, comptent parmi eux des responsables sauvagement agressés par les nervis de l’extrême droite juive (LDJ, Betar & co) auxquels le gouvernement français a demandé de ne pas porter plainte, "pour ne pas développer l’antisémitisme en France". Ils sont donc bien placés pour apprécier la dangerosité et l’influence des officines israéliennes.

LA FRANCE, DEMOCRATIE A L’ISRAÉLIENNE

Allons-nous accepter ce nouveau genre d’intimidation et de répression à l’israélienne ? C’est exactement le même principe que la "détention administrative" , c’est à dire sans motif et sans procès, pratiquée par Israel et condamnée par toutes les associations de défense des droits de l’homme.

Ici on voudrait désormais arrêter les gens qui portent un T.Shirt ou une pancarte appelant au boycott d’Israël, sans aucune loi qui l’interdise.

Et demain — et ce n’est pas une manière de parler— étant donné qu’antisionisme = antisémitisme, selon le premier ministre, on se fera arrêter pour avoir "provoqué à la haine", en dénonçant les crimes israéliens, en montrant des photos de démolition de maisons, de tortures des enfants, d’enfants tués sur les plages par cette belle démocratie, sur laquelle on prend de plus en plus exemple pour mater la population française. "Etat d’urgence" ad vitam, c’est pratique !

Israël, champion, non seulement des tests grandeur nature d’ engins de morts (Voir le film israélien "The Lab"), est aussi le spécialiste mondial de l’expérimentation, sur tout un peuple, des techniques de surveillance, de contrôle et de répression des populations.
C’est d’ailleurs à ce titre que les forces de "l’ordre" israéliennes ont été invitées à plusieurs reprises à venir faire des formations à la police française.

  • NOUS DEVONS RÉAGIR !
  • NOUS DEVONS DIRE STOP AU TERRORISME D’ETAT !
  • NOUS DEVONS EXIGER LA SÉPARATION DU CRIF ET DE L’ETAT, !
  • NOUS DEVONS DIRE NON A LA CRIMINALISATION DU SOUTIEN AUX DROITS DES PALESTINIENS A VIVRE LIBRES !

TOUS A LA FONTAINE DES INNOCENTS CE LUNDI 14 MARS A 13 H

METRO-RER CHATELET OU LES HALLES

POUR SOUTENIR HASNA, CONVOQUÉE PAR LA POLICE POUR RÉPONDRE DE CETTE ACCUSATION HALLUCINANTE : "Provocation à la haine en raison de l’origine par écrit" (sic)
après avoir porté un T.SHirt "Boycott Israel" dans une manifestation féministe dimanche dernier 6 mars.

Le gouvernement, aux ordres du CRIF, veut nous terroriser. Montrons-lui qu’il a obtenu l’effet inverse, en étant très nombreux(ses) à refuser cet arbitraire et ses graves atteintes à la liberté d’expression.



A Gaza plage l’été dernier


Manif été 2014 à Paris
Et on a rien inventé :

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880