Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
15 mars 2016

BDS : A Los Angeles, le lobby israélien se fait rembarrer par les juifs

C’est le président de la Fédération Juive de Los Angeles (USA) qui a lui-même demandé au lobby israélien de ne pas se mêler de la campagne BDS sur les campus universitaires de la ville, en déclarant qu’il ne faisait qu’empirer la situation et était de plus en plus perçu comme un repoussoir par les étudiants.

“Le gouvernement israélien doit se tenir à l’écart de nos universités", a déclaré Jay Sanderson, président et directeur général de la Fédération Juive du Grand Los Angeles, qui représente la plus grande communauté juive d’Amérique du Nord après celle de New York.

“Israël intervient avec ses gros sabots et ne fait que souffler sur les braises" a-t-il déclaré dans un article repris par Haaretz.

En juin dernier, le gouvernement israélien a investi 25 millions de dollars dans une campagne visant à combattre le mouvement BDS à l’étranger et notamment sur les campus universitaires. Les Universités californiennes ont été particulièrement en pointe dans le mouvement de Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël au cours des deux dernières années, et Israël panique.

Pour Sanderson, toute cette agitation du lobby israélien ne fait que mettre de l’huile sur le feu, montrant ainsi que l’enjeu est important et donnant ainsi raison aux militants BDS.

La grande majorité des étudiants juifs dans les universités américaines, explique Sanderson ne s’intéressent pas à Israël, ne se sentent pas liés à cet Etat, et n’ont pas nécessairement une position tranchée sur la question.

L’agressivité du lobby israélien est en train de les radicaliser et de les polariser en faveur de BDS.

“Israël a pu forger notre identité de juifs américains en ce qui concerne ma génération, mais ce n’est plus le cas, commente Anderson dans son interview. Et avant de demander aux jeunes juifs de s’engager pour la défense d’Israël, il faudrait faire naître en eux un sentiment d’appartenance à la communauté juive, développer leur judaïté".

"Je sais, que ma déclaration peut m’attirer des ennuis, a ajouté Anderson, qui a longtemps occupé des postes importants dans le milieu de la communication, et notamment à la télévision. "Mais la manière dont Netanyahou s’est par exemple opposé à toutes négociations avec l’Iran, nous a beaucoup desservi, notamment parmi les jeunes", a-t-il encore estimé.

"Toutes ces officines israéliennes qui viennent hurler sur les campus universitaires, et qui donnent le sentiment que la maison est en train de brûler ne nous rendent pas service".
"Israël ferait mieux de s’occuper à améliorer la situation sur place, a-t-il conclu, en signalant que sa propre fille, après plusieurs séjours en Israël, en était revenue très troublée par la politique de ce pays, et en se demandant vers quoi tendait Israël.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://forward.com/news/335769/los-angeles-federation-chief-bluntly-tells-israel-to-stay-out-of-american-b/#ixzz42wy3KzNi

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890