Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 mars 2016

Menaces de mort envers la sénatrice Nathalie Goulet, qui a dénoncé les déductions fiscales au profit de l’armée israélienne

La sénatrice Nathalie Goulet affirme avoir reçu des menaces de mort à la suite d’une question écrite sur les déductions fiscales accordées aux contribuables français faisant un don à l’armée israélienne.


Faire un don à l’armée israélienne permet aux Français d’obtenir une réduction d’impôts. La sénatrice UDI-UC Nathalie Goulet a reçu des menaces de mort après s’être étonnée de cette possibilité offerte aux contribuables français qui font un don à l’armée d’occupation israélienne, de bénéficier d’une réduction d’impôts de 60%, rapporte vendredi le Parisien.

La sénatrice de l’Orne, vice-présidente de la commission de la Défense, avait posé le 10 mars une question écrite au secrétaire d’Etat chargé du budget, Christian Eckert, pour attirer son attention sur le sujet. Souhaitant « avoir l’explication de cette disposition exorbitante du droit commun », elle avait souligné qu’il s’agissait là « d’une niche fiscale payée par le contribuable français au profit d’une armée étrangère ».

Nathalie Goulet n’a pas eu de réponse du ministre, mais a reçu en revanche des menaces de mort anonymes sur les réseaux sociaux, de la part des courageux soutiens du régime israélien.

SIGNEZ LA PÉTITION : http://nonauxfrancaisdanslarmeeisraelienne.wesign.it/fr

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880