Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
2 avril 2016

Le soldat franco-israélien en liberté surveillée après avoir refusé une reconstitution

Elon Azria, le Français qui a tué à bout portant un Palestinien déjà blessé et ne présentant aucun danger, a été relâché par un tribunal militaire ce vendredi, et doit rester dans sa base militaire, avec possibilité pour sa famille de lui rendre visite en attendant sa nouvelle comparution mardi.


On voit ici la différence de traitement avec la manière dont les Palestiniens, quand ils ont droit à un jugement, sont d’abord torturés, sans accès à un avocat ou à leur famille.

Les médias israéliens rapportent toutefois que le soldat franco-israélien a donné plusieurs versions contradictoires des faits, et a refusé d’apporter son concours à une reconstitution.

Il faut dire que la vidéo de son assassinat est accablante.

On y voit, avant qu’il tire sur Abdel Fattah Al-Sharif, 21 ans, un soldat nouant ses lacets tranquillement près du corps, et des colons passant près de celui-ci, ce qui prouve que plus personne ne le considérait comme une menace.

Par ailleurs, on entend dans la vidéo, des soldats dire :"Ce chien est toujours en vie", et Elor Azria répondre "il mérite de mourir" avant de lui tirer une balle dans la tête.

Pour info, ce soldat franco-israélien fait partie du club des fans du BETAR et envisageait de faire carrière dans l’armée israélienne.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900