Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 avril 2016

Appel à manifester ce jeudi à Genève contre un concert de soutien au KKL

Nous relayons cet appel de nos amis suisses, qui vont manifester ce jeudi 7 avril devant le Théâtre du Léman, à l’entrée du concert de soutien au KKL – FNJ, "pour dénoncer la politique de mainmise sur les terres palestiniennes pratiquée par le KKL-FNJ sous couvert de « développement vert et durable ».

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF URGENCE PALESTINE - GENEVE

APPEL A MANIFESTER

devant le Théâtre du Léman (quai du Mont-Blanc 19) Jeudi 7 avril de 19h à 20h30 à l’entrée du concert de soutien au KKL – FNJ pour dénoncer la politique de mainmise sur les terres palestiniennes pratiquée par le KKL-FNJ sous couvert de « développement vert et durable ».

  • Qu’est-ce que le KKL ?

C’est le sigle israélien pour le Fonds National Juif (FNJ). Il est un moteur important de la politique d’accaparement, de confiscation des terres palestiniennes, ainsi que de déplacement des Bédouins et de destruction de leurs biens.


  • Aussi dans les territoires occupés

Il est à l’œuvre dans les colonies : dans un document de 2012 un journaliste d’investigation, Raviv Drucker, a révélé une liste de projets et de réalisations financés par le KKL-FNJ en Cisjordanie et à Jérusalem-Est :

Amphithéâtre à GILO - Projet d’infrastructures à ARIEL - Parc central à AVNEU HEFETZ - Promenade à GUSH ETZION – Promenade à KFAR ADUMIN – Pistes cyclables dans le conseil régional MATEH BINYAMIN – Ferme agricole à EITAM – Par cet point d’observation à MITYPE YERICHO – Site historique à ROSH TZURIM – Parc HABANIM – Travaux d’infrastructure à la yeshiva d’ ELON MOREH – Places publiques à SHAVEI SHOMRON et à HAR BRACHA – Parc KIKAR à BEIT EL.

Toutes ces réalisations enfreignent le droit international. Le KKL-FNJ contribue ainsi à l’occupation, à l’apartheid, au nettoyage ethnique. En fait de « développement vert et durable » le KKL-FNJ participe aussi à l’accaparement de l’eau qui coule à flot dans les colonies au détriment des besoins élémentaires des Palestiniens.

  • Un instrument occulte du gouvernement israélien

Il faut rappeler que lors de la publication du rapport de R.Drucker en 2012, Tzipi Livni a tenté d’étendre au KKL la surveillance de Contrôleur de l’Etat , affirmant que le KKL est un bras du gouvernement. Le ministre du logement Uri Ariel s’y est opposé, déclarant que le KKL est impliqué dans des activités importantes qui doivent être gardées hors de vue du public."


E-mail : info urgencepalestine.ch - 15, rue des Savoises 1205 Genève - CCP 17-766771-3

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 690