Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
10 avril 2016

Le saccage des universités palestiniennes par la soldatesque israélienne s’accélère

L’armée israélienne a encore opéré ces derniers jours son vandalisme dans les universités de Palestine occupée, s’en donnant à cœur joie pour en détruire les équipements.

Dernier raid en date, une descente armée, entre 3 heures et 5 heures du matin mardi, dans l’un des campus de l’Université AlQods à Abou Dis, dans les faubourgs de Jérusalem.

Après avoir confisqué leurs walkie-talkies et leurs téléphones aux vigiles de l’établissement, les soldats ont saccagé les locaux du Doyen de la Faculté, détruisant pas mal de matériel, dont des imprimantes.


Une exposition, en cours de préparation à la Faculté d’Etudes Islamiques, a également été ravagée, comme on peut le voir sur les photos ci-dessous prises par l’agence Maan.

En janvier, ce sont plusieurs centaines de militaires qui avaient déjà envahi l’Université Al-Qods, où de nombreux équipements et documents avaient été volés. Idem, au début de l’année, à l’Université de Bir Zeit.


Le mois dernier, enfin, l’Université al-Khadouri à Tulkarem a subi deux raids en l’espace de 24 heures, tandis que l’Université Arabo-Américaine de Jénine a également été attaquée.

On n’a pas vu, jusqu’à présent, la moindre protestation en provenance des universités israéliennes, que de bonnes âmes nous présentent pourtant comme l’avant-garde du pacifisme dans ce pays. Boycott Israël !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900