Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
14 avril 2016

La banque Goldman Sachs finance les colons d’Hébron


La sulfureuse banque Goldman Sachs, au coeur d’une infinité de faillites et d’affaires de corruption, finance allègrement, avec l’argent du contribuable américain, les colons fanatiques de Hébron (al-Khalil, Palestine occupée), révèle le site Mondoweiss.

La liste des turpitudes de cette banque emblématique de la folie du système capitaliste est interminable : retenons, entre autres, son rôle-clé dans la spéculation sur les dettes publiques de plusieurs pays européens, en particulier la Grèce, où Goldman Sachs a gagné des centaines de millions de dollars pendant que l’économie de ce pays s’effondrait ; ou encore, cette amende de 5 milliards de dollars que le gouvernement américain vient de lui infliger pour son rôle dans la "crise des supprimes" (un mécanisme de spéculation qui a abouti à la ruine de millions de petits propriétaires de logements surendettés). Mais ce même gouvernement, qui fait mine de sévir contre les grandes banques, avait auparavant donné 13 milliards de dollars à Goldman Sachs, de quoi largement payer son amende par conséquent.

Comme tout requin en quête de respectabilité, Goldman Sachs s’est doté d’une Fondation dédiée aux "bonnes oeuvres", le Charitable Gift Fund, qui ne lui coûte rien puisque les sommes versées sont déductibles fiscalement.

Et le "Fonds pour Hébron", (Hebron Fund), une manne pour les 700 colons juifs qui empoisonnent l’existence des 150.000 habitants de la ville palestinienne, est l’un de ses bénéficiaires réguliers.

L’an dernier, le Hebron Fund a reçu de Goldman Sachs l’équivalent de 2 millions d’euros, destiné aux "familles juives précaires" de colons. Au regard des dizaines de milliards brassés par le géant financier, la somme peut sembler modeste. Mais comme le remarque ironiquement le site Mondoweiss, cela permet quand même de nourrir pas mal de ceux des 700 colons qui d’aventure seraient dans le besoin.

Et puis, le financement des colons fait partie d’un programme plus général de soutien aux éléments les plus droitiers du lobby israélien. En 2012-2013, la branche "Education" (lire "Propagande") de l’AIPAC (l’équivalent américain du CRIF) s’est goinfrée de 700.000 dollars, tandis que "Les amis américains du Likoud" et un organisme de pression sur l’ONU, l’American Jewish International Relations Institute, recevaient également leur chèque.

La corruption du personnel politique est aussi au programme : Bernie Sanders, le concurrent de Hillary Clinton à la primaire du Parti Démocrate, s’est ému à juste titre du "petit cadeau" de 675.000 dollars (600.000 euros) offert par Goldman Sachs à Mme Clinton au cours de la seule année 2013. Hillary Clinton est une personnalité politique dont l’allégeance au régime israélien n’est plus à démontrer. Depuis le début du siècle, Hillary Clinton et son mari l’ancien président Bill Clinton, ont reçu plusieurs millions de dollars de Goldman Sachs, parfois pour des "conférences" dont on ne retrouve aucune trace.



(des colons, sous la protection de l’armée, attaquent une femme palestinienne)



(à quoi sert l’argent de Goldman Sachs)

Vidéo : l’enfer quotidien infligé par les colons à la population palestinienne

Source : - See more at : http://mondoweiss.net/2016/04/goldman-sachs-is-funding-hebron-settlers/?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=dd5ebb3dc0-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_b86bace129-dd5ebb3dc0-398519573#sthash.IzO8ypcK.dpuf

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880