Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
19 avril 2016

Hommage à notre camarade Hélène Timoleonthos

Hélène Timoleonthos, une militante, une amie, une combattante depuis sa jeunesse, une battante sur tous les fronts et notamment celui de Palestine, nous a quittés ce mardi 19 avril, après plusieurs semaine en réanimation au CHU de Toulouse.



Elle avait puisé dans ses dernières réserves d’énergie, pour quitter son appartement de la banlieue parisienne, à Clichy afin d’aller voir son ami Georges Abdallah en prison le 23 mars dernier à Lannemezan (Hautes Pyrénées).

Agée de seulement 74 ans, mais très malade et opérée plusieurs fois au cours des dernières années, elle n’en continuait pas moins, en fauteuil roulant, puis avec des béquilles, à participer avec nous aux manifestations, rassemblements et conférences pour la Palestine.



Palestine où elle avait réussi à rentrer lors d’une mission d’Europalestine en 2010, après avoir passé, l’année précédente une semaine sur les trottoirs du Caire, devant l’ambassade de France pour protester contre le blocus de Gaza, avec quelque 300 militants.

Rien ne lui faisait peur. Hélène a participé à de nombreuses occupations, dont celle de la Fédération française de Football pour alerter l’opinion publique sur la détention et la longue grève de la faim du jeune footballeur palestinien Mahmoud Sarsak et celle du siège du PS lors de l’élection d’Hollande en 2012. Première femme enchaînée et aux yeux bandés, qui apparait sur cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=J4BsqcS9kko

Elle militait avec nous pour la campagne de boycott de l’occupant israélien et se faisait un devoir de l’afficher. Elle avait mis le drapeau palestinien à sa fenêtre, car Hélène ne faisait jamais rien à moitié.

Elle a exaucé son dernier voeu en se rendant auprès de Georges Abdallah la veille de son hospitalisation. Georges pour lequel elle avait obtenu un droit de visite, après avoir entretenu une correspondance assidue avec ce résistant, pendant toute sa captivité en France.


Hélène, veste blanche et casquette blanche, tenant une banderole, lors de la dernière marche à Lannemezan pour la libération de Georges Abdallah.


Hélène (debout en sweat vert Free Palestine), en mars, au meeting de soutien à Georges Abdallah à Paris

  • Un hommage en forme de poème de la part d’Olivier :

Hélène, la belle Hélène,

moqueuse et amoureuse,

juste trois poils sur son caillou,

juste du vent dans ses genoux,

Hélène l’irréductible,

jamais d’erreur sur la cible,

ce sont des balles traceuses,

qui soufflaient ton pollen.

Nous sommes tes enfants sages,

attentifs, admiratifs.

De ta chère Palestine

le nom au tien se mêle

et nous fait un murmure

qui nous dit : résiste !

Nous vous ferons part de la date et du lieu de ses funérailles dès qu’ils seront connus.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880