Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
6 mai 2016

Une Palestinienne tuée par les bombardements israéliens

Tandis que Netanyahou a envoyé bouler la France et son initiative de conférences à Paris, le 30 mai, "pour tenter de ressusciter le dialogue entre Israéliens et Palestiniens", son armée d’occupation vient d’assassiner une femme dans la bande de Gaza


Jana Aytah al-Amur, âgée d’une cinquantaine d’années a été tuée jeudi soir par un F16 à Khan Younes, dans le sud de la bande de Gaza.

Une autre femme, Khazima al-Farra, 21 ans, a été blessée par ces attaques dans la région agraire d’ al-Rayyan à l’Est de Rafah, et a été hospitalisée.

Parallèlement, l’ami de Hollande et Valls a envoyé paître Jean-Marc Ayrault et son annonce d’une réunion des ministres des affaires étrangères d’une vingtaine de pays, le 30 mai à Paris, destinée à "préparer un sommet international sur le conflit israélo-palestinien avant la fin de l’année".

Ce qui fait écrire à René Backman : "Comment maintenir la fiction d’une constante aspiration à la paix israélienne et d’un non moins constant refus palestinien, lorsque des témoins européens et/ou arabes assisteront aux pourparlers ou seront informés en permanence de leur déroulement ? C’est cette relative transparence, ou publicité, des négociations qu’Israël, habitué à dicter les règles du jeu diplomatique, ne peut admettre. C’est à l’abri de cette stratégie de négociation, et de la tolérance complice de Washington, que les dirigeants israéliens ont pu tripler impunément, en moins de vingt-cinq ans, le nombre de colons en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, ce qui rend chaque jour plus inimaginable la création d’un État palestinien indépendant et viable."

"Le tout, ajoute-t-il, en mettant l’échec du processus de paix depuis 1993 sur le compte du ’jusqu’au-boutisme’ palestinien."

Backman souligne par ailleurs que Laurent Fabius, avant de céder ses fonctions à Jean-Marc Ayrault, avait annoncé qu’en cas d’échec de l’initiative française, Paris reconnaîtrait l’État palestinien.

"Aussi bénigne soit-elle, cette menace n’existe plus. À peine installé au quai d’Orsay, Jean-Marc Ayrault l’a désavouée", indique le journaliste.

  • Plus que jamais, nous appelons au boycott d’Israël, cet état criminel !


CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8030