Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 mai 2016

Non à la vente ou la location de maisons dans les colonies par REMAX

Des militants des droits de l’homme ont créé la surprise la semaine dernière en s’invitant à l’Assemblée Générale annuelle des actionnaires de REMAX à Denver (Colorado) pour dénoncer la vente et la location par cette multinationale de l’immobilier de maisons dans les colonies illégales de la Cisjordanie et de Jérusalem Est occupées.


Une trentaine de membres de CODEPINK, Jewish Voice for Peace, Friends of Sabeel – North America, et Coloradans for Justice in Palestine, ont manifesté à l’extérieur et à l’intérieur de l’hôtel Marriott où se déroulait cette AG, pour demander que ce réseau international d’agences immobilières cesse de vendre ou louer des logements situés à Jérusalem Est et en Cisjordanie occupée.

style='float:left; width:900px;'>

Jodie Evans de Codepink durant l’AG

L’un des actionnaires a demandé la création par REMAX d’un comité chargé d’enquêter sur ces violations du droit international, pointées récemment dans un rapport de Human Rights Watch.

Il a souligné que REMAX trompe en outre ses clients en faisant la promotion de tels logements illégaux.

Les responsables du groupe ont été tellement embarrassés qu’ils ont supprimé la session des questions-réponses programmée, et que les animateurs de CODEPINK, qui font campagne sur ce sujet depuis 2014, ont brandi des feuilles sur lesquelles on pouvait lire : “No Open House of Stolen Land” (Pas de maison disponible sur les terres volées).

Source : http://mondoweiss.net

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900