Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
24 mai 2016

Abdallah Abu Rahma libéré mais racketté de 3500 euros par Israël

Ce militant des droits de l’Homme arrêté le 13 mai pour "entrave au travail de l’armée" alors qu’il manifestait dans son village de Bi’lin, a été libéré mardi soir de la prison d’Ofer, faute de la moindre preuve contre lui, mais a néanmoins dû verser 15 000 shekels, soit près de 3500 euros aux forces d’occupation pour sortir !


Il a été libéré après 11 jours de détention, après que les videos ne l’armée n’ont pu étayer les accusations contre lui (notamment celles d’agression), alors que celle des militants palestiniens présents sur place, lors de la commémoration de la Nakba dans le village, démentait les allégations de l’armée.

Abdallah Abou Rahma qui a gagné une notoriété internationale en organisant chaque semaine depuis 11 ans une manifestation à Bi’lin, contre la colonisation de la Cisjordanie par les Israéliens et le Mur d’annexion, est régulièrement harcelé et menacé.


Il a néanmoins été racketté de 3500 euros —méthode désormais classique de l’occupant israélien—, et reste sous surveillance, "mis à l’épreuve" et devra se présenter régulièrement à la prison d’Ofer pour contrôle !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880