Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
25 mai 2016

Quel deuil pour les parents des trois enfants morts brûlés à Gaza, à cause du blocus ?

La famille de Yusra, 3 ans, Rahaf, 2 ans, et Nasser, 6 mois, les 3 enfants qui ont péri dans un incendie le 7 mai dernier, une bougie ayant très vite mis le feu à la maison, reste bouleversée par ce drame, sur lequel le site Mondoweiss revient plus en détail. Grand rassemblement le samedi 4 juin à Paris, contre le blocus criminel de Gaza.

"Le 7 mai 2016, un incendie s’est déclaré dans la maison d’Abu al-Hindi dans le camp de réfugiés de Shati, près de la mer à Gaza. (Cf notre article : http://www.europalestine.com/spip.php?article11843). Le feu fut déclenché par une bougie renversée, et est rapidement devenu hors de contrôle. En plus des 3 enfants les plus jeunes qui n’ont pu être sauvés, Muhannad, 8 ans, a été grièvement brûlé, et Ali, âgé de 6 ans, le seul resté indemne, souffre désormais d’un profond traumatisme psychologique.

Le père était chez ses parents non loin de là. La mère et les voisins ont tenté de sauver les enfants en faisant un trou dans le mur mais il était déjà trop tard.

Cet incendie est le résultat direct des graves pénuries d’électricité causées par le siège imposé par Israel depuis 2006 avec la collaboration de l’Egypte et la complicité de nos gouvernements..

En avril dernier, l’unique centrale électrique de Gaza s’est retrouvée à court de carburant. Avant cela, la centrale électrique ne fonctionnait que partiellement à cause d’attaques militaires répétées par Israël.

Les conflits politiques internes entre l’Autorité Palestinienne et le Hamas n’ont fait qu’aggraver cette situation. Depuis début 2016, l’Autorité Palestinienne a progressivement augmenté les exonérations de la taxe sur le carburant de la centrale électrique de Gaza et a imposé un « impôt bleu », augmentant le prix du carburant pour l’usine électrique de Gaza.

Des incendies mortels déclenchés par des bougies ce sont produits à plusieurs reprises depuis qu’Israël a imposé le blocus. Au cours des 6 dernières années, 29 Palestiniens, principalement des enfants, ont péri dans des incendies domestiques.

Le 7 mai dernier, le feu s’est déclenché quelques heures après qu’un député israélien, Bezalel Smotrich eût déclaré que c’est au gouvernement israélien, et non aux civils israéliens, de prendre en charge les représailles contre les Palestiniens, faisant explicitement référence au jeune palestinien Muhammad Abu Khdeir brûlé vif à Jerusalem-Est en 2014, ainsi qu’aux attentats à la bombe incendiaire dans le village de Duma en Cisjordanie en 2015 qui ont causé la mort du bébé Ali Dawabshe, et de ses parents pendant leur sommeil.

Pendant cet appel au meurtre, la mort par le feu des 3 enfants de la famille Abu al-Hindi, dont le blocus porte l’entière responsabilité, est passé inaperçu en Israël. Telles sont la banalisation et l’institutionnalisation des formes de violences les plus monstrueuses qu’Israël inflige aux Palestiniens.

Les décès des enfants Abu al-Hindi furent rapportés par un employé de bureau chargé de surveiller la quantité d’énergie qu’Israël autorise la compagnie électrique de Gaza à acheter..."

(Traduit Khadija B. pour CAPJPO-EuroPalestine)

Mondoweiss publie cette vidéo sous-titrée en anglais :

Source : http://mondoweiss.net/2016/05/family-mourns-children/?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=e3a7f46da5-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_b86bace129-e3a7f46da5-398519573

Grand rassemblement le samedi 4 juin à Paris, contre le blocus criminel de Gaza.

De 15 H A 19 H

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

"10 ANS DE BLOCUS INHUMAIN : QUELLE HONTE !"

A l’initiative de la Campagne Européenne pour la levée du siège de Gaza, de CAPJPO-EuroPalestine, Enfants de Palestine, et Droits Devant.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870