Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 juin 2016

un enfant palestinien condamné à 6 ans de prison et interdit de visites par israel

Muawiya Alqam, qui vient d’avoir 14 ans, a été condamné à purger une peine de 6 ans et demi dans les prisons de l’occupation, et à payer une amende de plus de 6000 euros.


Les peines d’emprisonnement pour les enfants palestiniens âgés de 14 ans et plus sont censés être limitées par israel à 6 mois maximum. Cependant cette limitation ne s’applique plus à toute faute pour laquelle la peine maximum est plus de 5 ans, ce qui inclut les jets des pierres.

En fait, Israel arrête et détient fréquemment des enfants dont l’âge est inférieur à 14 ans, mais attend qu’ils aient atteint cet âge pour les faire passer devant un tribunal militaire.

Ainsi, le cousin de Muawiya, Ali Alqam âgé de 12 ans, est actuellement en train de purger une peine d’un an dans un centre de détention pour mineurs. Ali s’est fait tirer dessus au moins 3 fois et a subi une opération afin de se faire enlever une balle de son estomac.

Muawiya et Ali furent accusés d’avoir poignardé et « moyennement blessé » un agent de sécurité israélien dans le tramway de Jérusalem.

Muawiya et Ali font partie des plus de 330 enfants palestiniens emprisonnés illégalement par les forces d’occupation israéliennes. Et rien que pour le mois de mai dernier, le racket israélien a rapporté plus de 20.000 euros en amendes imposées aux familles des enfants palestiniens arrêtés et détenus à Ofer (sommes énormes pour des familles palestiniennes).

Pendant ce même mois, 48 enfants ont été emprisonnés pour des peines allant entre 3 et 30 mois. On compte 183 enfants palestiniens détenus dans la prison d’Ofer, 81 dans la prison de Megiddo, et de nombreux autres dans différents centres de détention et d’interrogatoires, et centres pour mineurs.

L’association des prisonniers palestiniens a également recensé 28 enfants emprisonnés à Ofer interdits de recevoir des visites de leurs familles.Quatorze se sont vu refuser le droit de recevoir des visites de leurs familles, tandis que 14 familles se sont faits soudainement retirer ou annuler leur permission en arrivant au poste de contrôle des visites, sur le seuil de la « sécurité ».


Shadi Farrah âgé de 12 ans, lui aussi un des plus jeunes prisonniers palestiniens incarcérés dans des prisons israéliennes, fut arrêté avec Ahmad Zaatari âgé de 13 ans le 30 décembre 2015. Les deux jeunes étaient accusés de possession d’armes blanches après voir étés arrêtés et fouillés par la police. Même si les deux enfants n’ont jamais touché ni même tenté de toucher une seule personne, ils furent tous deux accusés de possession de couteaux avec intention de meurtre, a indiqué International Solidarity Movement (ISM). Les garçons furent interrogés dans le centre d’interrogatoires de Moskobiya sans la présence d’avocats ou de parents. Ils se sont rendu 11 fois au tribunal militaire et sont incarcérés dans un centre de détention pour jeunes.

Dans une lettre de Shadi à sa mère, qui fut largement distribuée, le jeune Palestinien écrit : « Maman, j’aimerais que tu gardes la tête haute comme un palmier qui ni le vent et ni même un tremblement de terre ne sauraient ébranler… Ne sois pas triste à propos de ce qui s’est passé, maman."

La mère de Shadi peut seulement lui rendre visite une fois par mois, à cause des 800 shekel (quelque 200 euros) à payer pour faire le voyage jusqu’au lointain centre de détention.
Elle n’a même pas obtenir d’aide de la Croix-Rouge, étant donné que Shadi est détenu dans un centre de détention pour mineurs et non dans une prison.

La même Croix-Rouge a annoncé parallèlement son intention de diminuer de moitié la fréquence de ses visites aux hommes palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Samidoun incite fortement à une action internationale afin de rétablir les visites familiales et dénonce les « coupes budgétaires » dont les Palestiniens les plus marginalisés et les plus vulnérables paient le prix fort.

(Traduit par Khadija B. pour CAPJPO-EuroPalestine)

Source : http://samidoun.net/2016/06/palestinian-children-behind-bars-14-year-old-sentenced-to-over-6-years-visits-denied-exorbitant-fines

CAPJPO-EuroPaestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7870