Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
9 juin 2016

Attentat à Tel-Aviv : et alors ?

Personne, que ce soit en Israël, en Palestine, ou ailleurs dans le monde, n’a fait mine d’être surpris après l’attentat commis mercredi soir à Tel Aviv, au cours duquel deux jeunes Palestiniens ont mitraillé la foule, faisant quatre morts et une dizaine de blessés.

Les dirigeants israéliens, comme ils en ont l’habitude, ont renforcé immédiatement leurs mesures répressives, avec multiplication des raids nocturnes, déploiement de deux bataillions supplémentaires en Cisjordanie, ou encore suppression d’entrées en Israël à l’occasion du mois de Ramadan pour des dizaines de milliers de Palestiniens qui espéraient pouvoir rendre visite à des membres de leurs familles.

Le tout, sur fond de vociférations d’Avigdor Lieberman, le fasciste nouvellement en charge du ministère de la Défense, qui a promis, entre autres, un « régime spécial » au village de Yatta, dont sont originaires les deux jeunes « terroristes », Mohamed et Khaled Mahamra.

Ecrasé, humilié, violenté, torturé et assassiné par l’occupant israélien, le peuple palestinien et en particulier sa jeunesse, abandonné de tous les gouvernements du monde, a-t-il d’autres moyens que le recours à la violence pour répondre à la violence quotidienne de l’occupant ?



Il est probable qu’après avoir observé les dizaines d’assassinats de filles et de garçons qui ont tenté, en le payant de leur vie, de s’en prendre à des Israéliens (le plus souvent des soldats ou des colons, faut-il rappeler) avec un couteau ou une misérable paire de ciseaux, Mohamed et Khaled, deux cousins, ont essayé d’être un peu plus « efficaces ». De fait, c’est avec des armes à feu de fabrication artisanale qu’ils ont attaqué mercredi soir le quartier de Sarona à Tel Aviv, où se trouvent de nombreux cafés et restaurants haut de gamme.



Les deux jeunes hommes, tout comme la quasi-totalité des protagonistes de « l’intifada des couteaux » n’appartiennent apparemment à aucune organisation de la résistance palestinienne.

Et il est certain que malgré le sort qui les attend –les deux ont été arrêtés, dont l’un après avoir été blessé-, Khaled et Mohamed Mahamra feront des émules.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8100