Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
15 juin 2016

Israel maintient en détention Bilal Kayed qui devait être libéré le 13 juin

Alors qu’il devait être libéré le 13 juin, après près de 15 ans dans les prisons israéliennes, Bilal Kayed, vient d’entamer une grève de la faim en apprenant qu’Israel le condamnait à une peine supplémentaire de 6 mois de "détention administrative", c’est à dire sans motif.



Emprisonné en 2001 pour son appartenance au du Front Populaire de Libération de la Palestine, qualifié de "terroriste" comme quasiment tous les partis politiques palestiniens par Israel, Bilal Kayed vient de faire l’objet d’un crime supplémentaire par l’occupant.

Israel n’ayant réussi à briser la volonté de ce militant malgré les pires conditions dans les geôles sionistes, dont un an et demi en cellule d’isolement et le refus de prendre en compte ses problèmes de santé, a décidé sadiquement, au dernier moment de prolonger sa peine.

Les prisonniers du FPLP annoncent qu’ils poursuivront eux aussi en grève de la faim si cette décision est maintenue.

"Les forces de répression ont attaqué les sections des prisonniers FPLP dans la prison d’Eshel après le lancement de leur première grève de la faim de deux jours en soutien à leur camarade, confisquant les ustensiles et imposant des sanctions. Il y a un haut niveau de colère et de tension dans les prisons car l’attaque contre Kayed menace tous les prisonniers et leur remise en liberté, et vient s’ajouter aux tentatives de dépouiller les prisonniers de tous leurs droits acquis par la lutte comme un moyen de vengeance du gouvernement extrémiste sioniste", annonce le FPLP.

Il "appelle le peuple palestinien et tous les amis de la justice et de la Palestine dans le monde à entrer dans l’action afin d’exposer l’occupation raciste et ses crimes contre le peuple palestinien et les prisonniers en particulier, y compris le crime de l’ordonnance plaçant Kayed en détention administrative à l’issue de sa peine.

style='float:left; width:253px;'>
Manifestation à Naplouse pour exiger la liberté du camarade Bilal Kayed et des prisonniers palestiniens le 15 juin.

Une foule de participants s’est joint à la marche d’Assira al-Shamaliya, ville natale de Kayed.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8430