Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
21 juin 2016

Quels medias pour s’émouvoir de l’assassinat d’un jeune trisomique palestinien ?

Ah s’il avait été israélien, la presse de révérence se serait déchaînée, mais Arif Jaradat, 23 ans, était du village de Sair, près de Hébron, et c’est donc dans le plus grand silence qu’il a pu être assassiné par l’armée d’occupation.


Les soldats israéliens, en envahissant Sair, n’ont pas hésité à s’en prendre à ce jeune homme, atteint de trisomie 21, qui est mort dans la soirée du dimanche 19 juin des suites des blessures qu’il a subies le mois dernier.

Le FPLP a salué la famille du martyr et le village de Sair, en soulignant :

"Bien qu’atteint du syndrome de Down, le camarade Jaradat a toujours pris sa place à part entière aux côtés de ses camarades et collègues palestiniens, et il a toujours participé aux protestations et à la résistance contre les forces d’occupation qui chaque jour envahissent le village de Sair."


L’énorme mensonge de "l’armée la plus morale" du monde a fait long feu. On sait aujourd’hui qu’elle n’a aucun scrupule à s’attaquer jour et nuit aux malades, aux enfants, aux plus vulnérables, sur leurs propres terres.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880