Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
2 juillet 2016

BDS : les Sammy Ghozlan britanniques se prennent une claque

La Haute Cour de Justice du Royaume-Uni a débouté cette semaine une officine israélienne locale, le prétendu « Bureau de Vigilance Juif des Droits de l’Homme », qui voulait faire annuler des résolutions de boycott adoptées par plusieurs municipalités.



Les conseils municipaux de Leicester, Swansea et Gwynedd ont ainsi récemment voté des mesures de boycott des produits de l’occupant israélien des territoires palestiniens.

Le tribunal a rejeté toutes les demandes du lobby, dont une, particulièrement osée, qui accusait les municipalités d’antisémitisme. Dans ses attendus, il déclare « qu’il est parfaitement légitime pour un citoyen d’être en mesure d’accepter ou de refuser d’acheter des marchandises en fonction de l’origine de celles-ci ».

Dans un communiqué, le comité national palestinien du BDS (BNC) salue cette décision, et estime qu’elle s’inscrit dans un mouvement croissant d’initiatives similaires un peu partout en Europe.

Le BNC cite entre autres une résolution similaire adoptée par la municipalité de Bondy Seine-Saint-Denis) en France, et l’Espagne, où une grosse cinquantaine de collectivités locales et territoriales ont voté des résolutions BDS.

Source : https://bdsmovement.net/2016/uk-high-court-rules-favour-local-councils-support-boycott-14275

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8110