Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
4 juillet 2016

Le Parquet, servile, fait appel de la relaxe de Jean-Claude Lefort

Le Parquet, prenant le relais des officines pro-israéliennes, fait appel de la décision du tribunal de Créteil relaxant Jean-Claude Lefort, Président d’honneur de l’AFPS, indique l’association dans un communiqué.

"On ne voit pas le Parquet, directement lié au ministère de la Justice, prendre d’initiative contraire à la politique pénale du gouvernement", constate l’AFPS.

L’AFPS fait également remarquer que l’actuel Garde des Sceaux Jean-Jacques Urvoas écrivait pourtant le 20 novembre dernier à Christiane Taubira, à propos des appels au boycott : ’ "L’incitation à punir ce militantisme constitue une atteinte à la démocratie et aux libertés fondamentales, telles que la liberté d’expression, qui ne doivent faire l’objet de limitations qu’en cas de déclarations ou de faits inacceptables et contraires aux valeurs républicaines".

"Nous en concluons qu’il existe une volonté politique au plus haut sommet de l’Etat d’entretenir amalgames et confusion entre action citoyenne et actes antisémites dont Jean-Claude Lefort ne peut être suspecté. Nous l’assurons de notre soutien total et poursuivrons sans nous laisser intimider notre campagne pour le boycott, le désinvestissement, les sanctions à l’égard d’un Etat, Israël, qui viole de façon constante le droit international", conclut l’AFPS.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1170