Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
11 juillet 2016

Israël : le violon, risque sécuritaire … quand le musicien est arabe

Un musicien palestinien, citoyen israélien, s’est vu interdire par la compagnie aérienne El Al d’embarquer avec son violon, rapporte le quotidien Haaretz. « En quoi un violon précieux, coûtant plusieurs milliers de dollars représenterait-il un risque sécuritaire sur un vol d’El Al ? », se demande le journal.


C’est pourtant l’humiliation gratuitement infligée à un passager, le violoniste Hisham Khoury, jeudi matin à l’aéroport de Berlin, où il devait prendre un vol d’El Al à destination de Tel-Aviv, après avoir étudié un an à l’étranger.

Hisham Khoury est âgé de 25 ans et il est titulaire d’un mastère en musique de l’Université de Tel Aviv. Il vient de terminer un cursus d’un an au sein de l’Académie musicale Barenboïm-Saïd, une institution fondée par le chef d’orchestre anti-colonialiste israélien Daniel Barenboïm et feu l’écrivain palestinien Edward Saïd.

Autrement dit, Khoury a aggravé son cas.

Hisham Khoury a raconté à la rédaction de Haaretz combien il avait été choqué quand, en se présentant au contrôle de sécurité d’El Al à l’aéroport, les flics israéliens lui ont interdit de prendre son violon en cabine, ne lui laissant d’autre choix que de placer le précieux objet en soute.

« Je suis le seul des passagers auxquels on a refusé de prendre un objet de faibles dimensions en cabine. J’ai dit que je voulais bien me soumettre à tous les contrôles qu’ils voulaient, qu’ils me fouillent, qu’ils me passent aux rayons X si cela leur faisait plaisir, mais pas question de me départir de mon violon », détaille le musicien.

« Ils n’ont rien vouloir savoir, et m’ont en plus posé un tas de questions plus saugrenues les unes que les autres ; par exemple, ils m’ont demandé pourquoi je voulais rentrer en Israël », précise Hisham Khoury, qui est originaire de la ville de Haifa où il a toute sa famille.

Au final, Khoury a quitté les cerbères de la compagnie raciste, et a pris un vol sur une compagnie allemande, sans que la présence de son violon en cabine pose bien entendu le moindre problème.

Interrogée par Haaretz, El Al a refusé toute réponse, se contentant de dire « nous ne faisons jamais de commentaires sur les questions sécuritaires ».

Hisham Khoury envisage de porter plainte contre la compagnie pour son comportement discriminatoire caractérisé, indique enfin le Haaretz.

http://www.haaretz.com/misc/article-print-page/.premium-1.729672

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880