Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
20 juillet 2016

Militaires français tués en Libye : qu’y faisaient-ils ?

Le gouvernement français a confirmé mercredi la mort de trois militaires français "en service commandé" en Libye, pays que la Fance n’a eu de cesse de détruire et encore détruire.


Les trois soldats faisaient partie du "Service Action" de la DGSE, l’équivalent français de la CIA, en plus petit.

Petit rappel :

  • en 2007, Sarkozy étant président, la France et la Libye du colonel Mouammar Khadafi se "réconcilient", pour des raisons que l’on ignore (des soupçons pèsent sur une enveloppe libyenne de 50 millions d’euros à la campagne électorale de Sarkozy). Des contrats portant sur des milliards d’euros sont signés dans la foulée.
  • mais en 2011, le même Sarkozy, cornaqué par l’agent israélien Bernard-Henri Lévy, décide d’attaquer le régime libyen, en même temps que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. A la fin de l’année, le gouvernement libyen s’effondre, Kadhafi lui-même est lynché à mort dans des conditions obscènes, et l’OTAN (et en France, le Parti Socialiste) salue "l’avènement de la démocratie".
  • Tu parles ! En pratique, le pays sombre dans l’anarchie la plus totale, où des bandes diverses et variées se partagent l’immense territoire, où des groupes se réclamant d’al-Qaeda et de l’Etat islamique (Daech) ne tardent pas à se tailler des fiefs.
  • Alors cet apprenti sorcier de Hollande -qui n’aura à son bilan final que des ventes d’armes, des guerres, et des attentats meurtriers en retour sur le sol national- décide de retourner, quoique discrètement, guerroyer en Libye. Les trois barbouzes dont on vient d’annoncer la mort savaient sans doute à quoi s’en tenir.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7900