Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
28 juillet 2016

Le président d’un conseil régional israélien :"Pas d’Arabes dans mes piscines"

Racisme institutionnalisé en Israël ? Oui, dans les écoles, les maternités, les hôtels, et aussi dans les piscines comme le proclame sans honte le président du conseil régional de ""Basse Galilée", Motti Dotan, qui veut en refuser l’accès aux 20 % des citoyens israéliens d’origine arabe.


"Je ne déteste pas les Arabes mais je ne les veux pas dans mes piscines" , a déclaré jeudi à une radio israélienne ce fonctionnaire de l’Etat d’Israël, Etat régulièrement cité en modèle pour sa "modernité" et sa "démocratie".

Moderne comme du temps où les Noirs américains n’avaient pas accès aux lieux publics et privés réservés aux Blancs, comme au temps de l’Afrique du Sud de l’apartheid.

"Leur culture de la propreté n’est pas la même que la nôtre", a ajouté ce tenant de la ségrégation à l’intérieur d’Israël, dont le conseil régional regroupe 18 communautés juives parfois proches de villes arabes (car les villes aussi sont ségréguées en Israël).

Mais le même gars s’est défendu d’être "raciste". La gangrène xénophobe est tellement répandue en Israël qu’elle fait partie de la norme.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7890