Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
5 août 2016

Plus de 300 prisonniers palestiniens désormais en grève de la faim !

En réponse à l’escalade des brutalités et brimades à l’intérieur des geôles sionistes 285 prisonniers politiques du Hamas viennent de rejoindre ceux du FPLP en grève de la faim pour soutenir Bilal Kayed qui entre dans son 52ème jour de grève de la faim.



Après des raids, violences, humiliations à l’intérieur des prisons d’ Eshel et de Nafha, la protestation s’est très largement étendue jeudi.

Outre Bilal Kayed dans un un état critique, qui refuse la décision sadique de prolonger sans motif sa détention après 14 ans et demi de prison, les frères Mahmoud et Muhammad al-Balboul, qui sont en grève de la faim depuis le début juillet, Malik al-Qadi et Ayyad Hreimi, qui les ont rejoint le 15 juillet, le journaliste Omar Nazzal, s’y est mis ce jeudi.

Ils dénoncent la détention "administrative" pratiquée à outrance par Israël.

Quatre autre prisonniers : Ahmad al-Barghouthi, Mahmoud Sarahneh, Ziyad al-Bazzar, et Amin Kamil, refusent quant à eux toute nourriture pour dénoncer la récente annonce par la Croix Rouge Internationale de la réduction des visites familiales à une par mois.

Et Walid Malluh Masalmeh est en grève de la faim depuis le 18 juillet pour protester contre sa détention en cellule d’isolement depuis plus de 10 mois.

De nombreux sit-in ont lieu actuellement dans toute la Palestine occupée, en solidarité avec tous ces prisonniers.

Des appels à l’unité entre tous les mouvements de la résistance sont lancés, et tous demandent à l’Autorité Palestinienne de mettre un terme à sa "coordination sécuritaire" avec Israël.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880