Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 août 2016

Foot : Saint-Etienne va rencontrer l’équipe de foot la plus raciste au monde

Les exemples sont nombreux, de la part du club lui même, comme de ses supporters. Et ce que rapporte l’Equipe sur les nouvelles violences racistes commises par le "Beitar Jérusalem", montre à quel point il est scandaleux de laisser une telle équipe participer à des compétitions internationales.


"Dix-neuf membres de "La Familia", un groupe de supporters d’extrême droite du Beitar Jérusalem, futur adversaire de Saint-Etienne en barrage de Ligue Europa (18 et 25 août), ont été inculpés dimanche de tentative de meurtre et de délits racistes, entre autres motifs, a indiqué la police israélienne", titre l’Equipe, dans son édition de dimanche.

"Ultranationalistes juifs, les membres de ce groupe (plusieurs centaines selon les médias israéliens) sont régulièrement impliqués dans des incidents et coutumiers d’insultes lancées contre les Arabes et les musulmans.

Le Teddy Stadium à Jérusalem où évolue le Beitar est surnommé "l’enfer" en raison du climat d’hostilité et de violence envers les équipes adverses et leurs supporters. La police est régulièrement contrainte d’y déployer d’importants renforts lors des matches", souligne le quotidien sportif.

http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Israel-19-supporters-d-extreme-droite-du-beitar-jerusalem-inculpes-pour-violences/714041?xtref=https://www.google.fr/

On se souvient de leur comportement sauvage à Charleroi, en Belgique, l’été dernier. Que ce soit avec ses joueurs sur la pelouse, ou avec ses fans dans les tribunes, le Beitar avait donné toute la mesure de son racisme et son ultra-violence au stade de Charleroi.


Des centaines de supporters du club d’extrême-droite étaient arrivés complètement saouls, et avaient provoqué des incidents, à Amsterdam (Pays-Bas) d’abord, puis dans les rues de Charleroi.

Dès le coup d’envoi, à 18h30, les voyous israéliens se sont déchaînés : jets de fumigènes , sièges arrachés, cris de singe en direction des joueurs de Charleroi d’origine africaine, obligeant l’arbitre à interrompre la rencontre à plusieurs reprises.

Sur la pelouse, deux joueurs du Beitar avaient dû être expulsés par l’arbitre pour violence, tandis que les supporters du Beitar, pour se venger de leur défaite cuisante (4 à 0), blessaient le gardien de Charleroi, Penneteau, en lui lançant un projectie .

Mais l’UEFA n’est pas dégoûtée, et montre la haute opinion qu’elle a du sport, en continuant à faire jouer contre un club de hooligans racistes.




BOYCOTT ISRAEL !!

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880