Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
12 septembre 2016

Israël commence à habituer nos "quartiers" à se défendre contre qui ? (Photos)

La fête des associations à Athis Mons (91) ce week-end, avec des armes à feu et à poing exhibées devant des enfants, par l’association qui se réclame du Krav Maga israélien. Des parents protestent !




Si ce sont les prophéties d’Eric Zémmour qui commencent à se réaliser, des gens sains de corps et d’esprit, disent NON, et saisissent la municipalité d’Athis Mons qui laisse des pistolets, des haches, des couteaux et des Kalachnikov être montrés et vantés en public, au milieu des enfants, par les spécialistes des massacres et des tortures, sous couvert de "self-défense" !

Ci-dessous la lettre ouverte d’une mère de famille du 91 qui s’adresse à la municipalité comme à la députée de la région :

Bonjour,

Je voudrais vous faire part de mon inquiétude de citoyenne et de mère de famille à la suite de ces journées des associations de notre territoire.

La présence d’armes de poing et à feu sur le stand d’une association participant à la fête sur la commune d’Athis-Mons est inacceptable.

Je vous joins les photos qui ont été prises à cette occasion. Il se trouve que cette association non contente d’exhiber en plein état d’urgence, devant nos enfants, des objets délictueux n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on trouve sur sa page Facebook une autre journée des associations ayant eu lieu le 3 septembre (Viry ou Savigny ?) au cours de laquelle les mêmes armes étaient proposées à la vue des enfants et de leurs parents : Kalachnikov, pistolet, hâche, couteau de combat !

Madame la Députée, pouvez-vous m’expliquer comment il est possible que cette association ait passé les contrôles draconiens de l’entrée du site avec un tel matériel ? Ces objets sont banalement posés sur une table sans garantie vis à vis du geste d’un déséquilibré, dont on sait
qu’ils sont, plus que d’autres, attirés par les techniques de combat comme le Krav Maga.

Alors que l’état d’urgence contraint les parents à ne plus rentrer dans l’école de leur enfant, sans un strict protocole, que dans les écoles toutes les fêtes de Noël et kermesses de fin d’année sont interdites depuis 2 ans, que la moindre manifestation est quadrillée par des
réservistes, que le moindre spectacle de rue avec un prince armé d’une épée en plastique se voit menacé d’être déprogrammé (épée factice interdite à Juvisy http://www.leparisien.fr/essonne-91/des-orques-des-elfes-et-des-magiciens-au-parc-de-juvisy-20-08-2016-6056761.php), on autorise la promotion de la violence et l’accès aux armes pour les enfants (à partir de 7 ans) sur le territoire de nos communes.

Un tel niveau d’inconséquence mérite d’être dénoncé, mais au lieu de cela Mme Christine Rodier, maire d’Athis Mons, trouve plaisant de poser avec l’équipe entière (qui a probablement laissé la garde du stand sous la surveillance des enfants ?).

Je vous demande qu’une enquête soit menée, et je réfléchis à la possibilité d’alerter la presse. Il y a peut-être encore d’autres journées d’associations où cet affligeant spectacle est prévu d’être donné par cette association qui annonce "oeuvrer" sur Athis, Viry et Savigny ?

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Madame la Députée, à l’assurance de mes salutations distinguées.

Marie O., mère de famille de Juvisy-sur-Orge (91)







Christine Rodier, maire d’Athis Mons fait l’apologie des armes ?



Sur la page FB de cette association qui veut introduire les méthodes israéliennes en France

Pour contacter la maire d’Athis Mons :

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630