Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 septembre 2016

Dareen Tatour risque 8 ans de prison en Israël pour ses poèmes sur Facebook

Après 5 interrogatoires "musclés" et onze mois passé en confinement solitaire dans une cellule la poétesse Dareen Tatour, devrait finalement être jugée en novembre prochain. Elle encourt 8 années de prison pour des poèmes vantant la résistance du peuple palestinien contre l’occupation.


Dareen Tatour, 34 ans, citoyenne israélienne d’origine palestinienne, fait partie de ces 400 prisonniers palestiniens incarcérés depuis octobre 2015, par Israël, pour avoir posté sur les réseaux sociaux des réflexions ou informations qui ne plaisent pas à Israël, cette "grande démocratie".

Voilà près d’un an qu’elle vit un enfer, qu’on lui hurle dessus et la secoue pour qu’elle signe des "aveux d’avoir violé les lois et d’inciter à la violence contre les Juifs". Aveux qu’on ne l’autorise même pas à lire. Il faut juste qu’elle signe en bas de la page !

Depuis qu’elle a été arrêtée le 11 octobre 2015, Dareen Tatour clame son innocence et affirme que ses poèmes en forme de protestation contre les crimes de l’occupation israélienne et la violence des colons, font partie de sa liberté d’expression.

CAPJPO-Europalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8250