Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 septembre 2016

Jean-Marc Rouillan présentera son nouveau livre « Je regrette » à la librairie Résistances le 5 octobre

Dans ce petit recueil, l’ancien membre du groupe Action Directe qui a accompli vingt cinq ans de prison*, nous livre ses pensées, et ses sentiments sur beaucoup de choses : sur la prison bien entendu, mais aussi sur l’amour, la vraie camaraderie, la société de plus en plus nauséabonde, et sur l’hypocrisie de ceux qui pratiquent une extrême violence d’Etat au quotidien, mais se permettent de faire la morale aux autres.


Dans « Je regrette » publié aux éditions Agone, Jean-Marc Rouillan pratique un exercice très difficile, un exercice acrobatique en somme, puisqu’il n’a rien le droit de dire sans être aussitôt poursuivi pour délit d’opinion.

Et comme nos dirigeants, tout comme pour Georges Ibrahim Abdallah, ne lui pardonnent pas de ne pas s’être repenti en bonne et due forme de ses actes, mais surtout de ses opinions révolutionnaires, ils continuent à exercer une vengeance d’état sans fin, en le réincarcérant ou en le menaçant de le ré-emprisonner, à chaque opinion qu’il émet.

C’est donc avec plaisir que nous invitons à venir découvrir ce que Jean-Marc Rouillan regrette le mercredi 5 octobre à partir de 19 H. D’autant que l’auteur sait trouver les mots pour nous faire vivre à la fois sa nostalgie et sa révolte face à l’injustice.

Soulignons qu’il n’est pas nécessaire de partager le positionnement passé ou présent de l’auteur pour s’offusquer de la répression systématique de ses propos et de ses interrogations sur la légitimité de la violence, débat qui reste ouvert face à la violence de l’appareil d’Etat.

Présentation suivie de dédicaces.

« Je regrette », Edition Agone, 9,50 €

  • Arrêté en 1987 avec d’autres membres du groupe d’extrême-gauche « Action Directe », il est condamné en 1989 à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une période de sûreté de dix-huit ans, pour l’assassinat de l’ingénieur général de l’armement René Audran en 1985 et celui du PDG de Renault Georges Besse en 1986. Il est en liberté conditionnelle depuis 2012.

Jean-Marc Rouillan a écrit de nombreux ouvrages dont, Je hais les matins, Lettre à Jules, La Part des loups, Le Capital humain, Chroniques carcérales, Les Viscères polychromes de la peste brune, Sur la maladie et la mort en prison, Autopsie du dehors, Le Tricard, Chronique du dehors d’un interdit de séjour, Le Rat empoisonné.

Librairie Résistances

4 VIlla Compoint (angle du 40 rue Guy Môquet). 75017 Paris

M° Guy Môquet. Ligne 13 (Guy Môquet ou Brochant). Bus 31 : Arrêt Davy-Moines

Tel 01 42 28 89 52 - http://www.librairie-resistances

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 710