Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 octobre 2016

Les 13 femmes du bateau pour Gaza de retour chez elles ou dans l’avion

Cette fois-ci, Israel s’est débarrassé rapidement des membres de la flotille pour Gaza, préférant couper court aux articles de presse et questions des médias les plus indépendants sur l’illégalité de l’arraisonnement de leur bateau et sur leur détention.



Retour de Mina Haraballou à Londres

Les images des deux navires de guerre et des 5 plus petits bateaux de la marine israélienne, interceptant le Zaytouna-Oliva dans les eaux internationales, avec ses 13 femmes désarmées à bord, ne sont pas la pub préférée de Netanyahou.

Et contrairement à la "communication" du gouvernement israélien, les femmes sur le bateau ont déclaré que leur arraisonnement illégal, et leur capture contre leur volonté, n’avaient rien de "pacifiques".

La "paix" ce n’est pas uniquement l’absence de violences physiques, ont-elles affirmé. "L’oppression, l’occupation, la privation des droits de l’Homme, sont une violence. Et notre captivité n’est que le symbole de celle dont souffrent 1,9 million de Palestiniens dans la bande de Gaza."

"Et nous n’avons pas fini de dénoncer ce blocus et de lutter par tous les moyens pour sa levée."



Anne Wright de retour aux USA

www.womensboattogaza.org

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8430