Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
17 octobre 2016

Adel Samara en danger ! L’autorité Palestinienne doit cesser de persécuter les opposants à la collaboration avec Israël

Adel Smara, analyste politique et écrivain palestinien qui a passé 12 ans de sa vie dans les prisons israéliennes et palestiniennes, est poursuivi en justice par l’Autorité Palestinienne en raison de son opposition à la normalisation des relations avec Israël. Un tribunal palestinien doit rendre un jugement le concernant le 19 octobre prochain. Solidarité !


Adel Samara, l’un des fondateurs du FPLP (Front de Liberation Populaire de la Palestine, dont il n’est plus membre aujourd’hui) et l’un des premiers militants pour le droit au retour des réfugiés palestiniens, nous adresse un message dans lequel il souligne notamment :

« Vous m’accusez de rejeter la normalisation avec l’entité sioniste et de refuser le processus de soumission qui en est sous-jacent. Ce refus vous amène aujourd’hui à me trainer devant les tribunaux tout simplement parce que je rejette en bloc ce processus. (...)

Aujourd’hui, les faits par eux-mêmes montrent sans équivoque que la terre historique de Palestine est peuplée par les autochtones et par des colons ; chacune de ces composantes défend ses intérêts pour continuer à exister et à annuler l’existence de l’autre.

Dans ma patrie qui est la Palestine, je me suis fait blesser, emprisonner et condamner maintes fois à des peines de prison. Rappelons simplement quelques dates : 1963, 1965, 1967, 1978, 1998, et aujourd’hui encore, on me traine devant les tribunaux. Je suis donc appelé à comparaître, selon cette dernière convocation que j’ai reçue : « vous devez vous présenter au tribunal mercredi 19 octobre 2016, à 9h00 du matin, dans la région d’Albalouh, dans la ville de Bir ».

  • ECRIVONS A L’AMBASSADE DE PALESTINE A PARIS POUR NOUS INQUIÉTER DU SORT D’ADEL SAMARA :

Adresse Email : contact palestine-diplo.com

Adresse postale : 14 Rue du Commandant Léandri. 75015 Paris

Tél : 01 48 28 66 00 - site : www.palestine-diplo.com

Stop aux persécutions politiques contre les opposants à la collaboration avec l’occupant !


Manifestation de protestation à Rammallah, le 10 octobre dernier, après les attaques de forces de sécurité de l’Autorité Palestinienne contre le mouvement de la jeunesse et les anciens prisonniers

Des représentants de divers partis et organisations politiques palestiniens ont participé à la marche, y compris les jeunes participant à la marche réprimée la semaine précédente, scandant des mots d’ordre à l’appui des actions de la résistance palestinienne et de la fermeté des prisonniers, et en dénonçant les actions de la police palestinienne.

Sumoud Sa’adat, militante palestinienne et la fille du Secrétaire Général du FPLP emprisonné Ahmad Sa’adat, a souligné que cet événement indique le large rejet de la répression menée par les forces de sécurité de l’AP contre les militants et les anciens prisonniers sur le plan national et populaire. Elle a fait observer que les actions des forces de sécurité de l’AP ne servent que les seuls intérêts de l’occupation qui assassine les Palestiniens, soulignant que les martyrs et les prisonniers mènent la lutte dans la résistance à l’occupation et pour l’unité du pays et le peuple de Palestine.

Source : http://pflp.ps/english

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8430