Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
1er novembre 2016

Sept prisonniers palestiniens en grève de la faim contre la détention administrative

Sept palestiniens sont actuellement en grève de la faim illimitée contre l’odieuse détention administrative et les mauvais traitements dont ils sont victimes, annonce l’organisation de défense des prisonniers Samidoun.


Parmi eux, Samer Issawi, du village d’Issawiyah près de Jérusalem. En grève de la faim depuis le 25 octobre, Issawi avait réussi à attirer l’attention de l’opinion publique internationale en 2012-2013, lorsque, déjà il s’était mis en grève de la faim contre la détention administrative, un système par lequel l’apartheid israélien s’autorise à emprisonner des gens sans jugement ni mise en examen pour des durées indéterminées.

Samer avait auparavant été libéré en 2011 dans le cadre d’un échange de prisonniers avec le soldat israélien Gilad Shalit. Mais, contrairement aux engagements pris par Israël, il avait rapidement été ré-arrêté, au prétexte qu’il s’était déplacé hors des limites municipales de Jérusalem. Il fit alors 17 mois de prison, puis brièvement libéré, avant d’être ré-incarcéré en 2014 dans le cadre d’une vaste rafle, et condamné à 30 ans sur le fondement de « preuves secrètes ».

Une des sœurs d’Issawi, Shirine, et un de ses frères, Mehdat, sont également emprisonnés par l’occupant israélien.

Les autres grévistes de la faim déclarés sont :

  • Anas Shahid, 19 ans, du village de Dura, près de al-Khalil (Hébron). Il est en détention administrative depuis le 1er août dernier
  • Ahmad Abu Fara, 29 ans, du village de Surif près d’al-Khalil. En grève de la faim depuis le 25 septembre dernier, il a été emprisonné le 2 août. L’association Samidoun s’inquiète particulièrement de la détérioration de son état de santé. Il est détenu à l’infirmerie de la prison de Ramle.
  • Majd Abu Shamla, 24 ans, de Yabad dans la région de Jénine, en grève de la faim depuis le 5 octobre, est lui aussi détenu sans jugement ni mise en examen.
  • Hasan Rubayah, 31 ans, de Maythaloun près de Jénine, est détenu depuis le 31 mars –actuellement à la prison d’Ela, à Bersheva- et a lui aussi commencé une grève de la faim le 5 octobre.
  • Musab Manasrah, 28 ans, de Bani Naim près d’al-Khalil, cumule plusieurs années de détention administrative, par tranches de six mois constamment renouvelées sans le moindre motif, même fallacieux. Détenu dans une prison du désert du Neguev, il est en grève de la faim depuis le 25 octobre.
  • Munther Snobar, de Naplouse, qui est condamné à la réclusion à perpétuité, est entré lui aussi dans le mouvement le 25 octobre.

Source : http://samidoun.net/2016/10/7-palestinian-prisoners-on-hunger-strike-for-freedom/

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8580