Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
5 novembre 2016

Israël finance un groupe qui "sauve les femmes juives du mariage avec des Arabes"

Et la France finance également indirectement de tels groupes racistes en accordant des déductions fiscales à une série d’officines israéliennes qui se présentent comme "humanitaires" et participent à ce genre d’actions.


"L’agence israélienne pour l’Aide sociale a récemment élargi sa coopération avec une organisation qui cherche à "sauver les filles juives" en les incitant à ne pas se marier avec des Arabes, a révélé vendredi le journal Haaretz.

Dans une brochure publiée il y a deux ans, le dirigeant de Hemla, Elyakim Neiman, avait qualifié les mariages entre femmes juives et hommes arabes de "peste nationale".

"Nous faisons de notre mieux pour sauver ces filles avant qu’elles n’arrivent dans les villages [arabes] et donnent naissance à ’Ahmad Ben Moshe’", avait déclaré le dirigeant de cette association appelée Hemla.

Dans une brochure publiée il y a deux ans, Elyakim Neiman, avait qualifié les mariages entre femmes juives et hommes arabes de "peste nationale".

Selon la brochure, les jeunes femmes reçoivent une aide psychologique et sociale jusqu’à ce qu’elles "retournent sur le chemin de la vie juive saine, comme il convient à la fille d’un roi".

Alors que le coût annuel du centre et de ses actions s’élève à 2,6 millions de shekels par an (616 000 euros), le ministère des Affaires sociales a récemment accepté d’augmenter le financement de l’institution à hauteur de 1,3 million de shekels par an (313.000 euros).

Dans le passé, Hemla a été étroitement lié à Lehava, une organisation de droite radicale connue pour ses efforts visant à empêcher le mariage entre Juifs et Arabes. Son président, Bentzi Gopstein, a été membre de Hemla pendant des années, jusqu’à son départ en 2014.

Le ministère des Affaires sociales a réagi aux révélations de Haaretz en expliquant que Hemla est reconnu par le bureau d’enregistrement des ONG, et que la décision d’augmenter son financement doit permettre au groupe de renforcer son centre, qui est destiné aux adolescentes ultra-orthodoxes ou nouvellement religieuses, en détresse.

Source : News Republic d’après Haaretz

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8240