Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
15 novembre 2016

Libérez le militant palestinien Salah Khawaja, kidnappé et torturé par l’occupant israélien !

Le militant Palestinien Salah Khawaja, membre du comité de coordination de la Campagne "Stop the Wall", de l’Initiative Nationale Palestinienne (al-Mubadara), et du secrétariat du Mouvement palestinien pour le Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), placé sous interrogatoire de l’occupant israélien depuis 3 semaines, sans assistance de son avocat, va continuer à être "interrogé" pendant 8 jours, a décidé un tribunal militaire pendant une audience à laquelle Salah a assisté les yeux bandés !


Après un raid à son domicile de Ramallah, pendant lequel l’armée d’occupation a détruit ses ordinateurs et son téléphone Salah Khawaja, 46 ans, avait été embarqué le 26 octobre denier dans une jeep de l’armée, ce qui avait provoqué la colère des habitants du quartier et des affrontements avec les 20 soldats débarqués brutalement dans sa famille. Des adultes et des enfants asphyxiés par les gaza lacrymogènes ont dû être hospitalisés.

"L’attaque survient deux mois après la dernière invasion de l’armée israélienne à Ramallah, lorsque les soldats d’occupation ont essayé de pénétrer dans le camp de réfugiés Amari, provoquant des affrontements violents", souligne ISM.

"Salah Khawaja est un militant de longue date et un dirigeant politique. Il fait partie du comité de coordination de la Campagne Stop the Wall, une personnalité importante de l’Initiative nationale palestinienne (al-Mubadara), il est membre du secrétariat du Mouvement palestinien pour le Boycott, les Désinvestissements et les Sanctions (BDS). Il termine actuellement son doctorat sur les méthodes et l’impact de la lutte non-violente. On ne sait pas actuellement exactement ce que cherchaient les soldats, qui n’ont donné aucune raison pour l’arrestation. ", écrivait récemment ISM.

"Il n’y a toujours aucune indication sur la raison de l’arrestation de Salah Khawaja, pourtant on peut raisonnablement affirmer que cette nouvelle agression fait partie des tentatives générales d’Israël de faire taire par la répression les défenseurs des droits de l’homme qui travaillent contre l’occupation israélienne, l’apartheid et le colonialisme.", indiquait-on de même source.

Et on apprend ce jour qu’un tribunal militaire de l’occupant à Peta Tikva a ordonné qu’il soit interrogé 8 jours supplémentaires !

Son avocat, Jehad Abu Raya, qui assistait à cette mascarade, sans avoir le droit de parler avec son client, a témoigné que celui-ci avait les yeux bandés et "semblait être sorti d’une tombe".

Il a été "interrogé" non stop pendant 15 jours par les services secrets israéliens, dont on connait les méthodes. Salah avait d’ailleurs perdu du poids et portait sur son visage les traces de sa privation de sommeil.

Stop the Wall, Front Line Defenders, Unadikum, Samidoun et ISM ont lancé des appels pour une intervention internationale afin de soutenir ce militant palestinien ciblé pour sa défense des droits humains.

Ils demandent notamment d’appeler la responsable des affaires étrangères de l’Union Européenne, Federica Mogherini au 32 (0) 2 29 53516.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880