Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 novembre 2016

Israel : Interdiction de parler arabe dans les cafés !

Un patron de café de Haïfa, ville "mixte" et vantée comme telle par le gouvernement Israélien, vient d’interdire à ses employés d’échanger entre eux en arabe, en prétendant que cela "faisait peur aux clients" !

Si les Palestiniens israéliens représentent 20 % de la population israélienne, Haïfa est de loin la ville où ils sont le plus nombreux. Mais s’ils sont appréciés comme main d’oeuvre meilleur marché, ils n’en sont pas moins méprisés et brimés, comme le montre cet exemple cité par le quotidien Haaretz.

Le journal rapporte que le personnel du "Café Café", sur la promenade Dado Plage à Haifa, n’a pas l’intention de renoncer à sa langue maternelle, et préfère être licencié.

“L’Arabe est ma langue maternelle, et nombre de nos clients sont arabes comme nous. Je ne vois pas ce qu’il y a d’effrayant à cela", déclare Dona l’une des serveuses qui a fait appel, comme les autres employés, aux avocats de l’association Adalah.

"Nous sommes une minorité nationale reconnue, et une telle interdiction est à la fois illégale et humiliante ; elle constitue une atteinte à notre dignité", poursuit-elle.

La reconnaissance ne va pas en effet avec une égalité des droits !

Source : http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.752934

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880