Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
16 novembre 2016

Fournitures d’armes à Israël : plainte contre le gouvernement américain

Une plainte vient d’être déposée aux Etats-Unis contre le gouvernement américain, pour ses fournitures massives d’armes à Israël.



La plainte, indique le site Electronic Intifada, relève que le Département d’Etat (ministère des Affaires étrangères) a approuvé, pour la seule période 2007-2009, l’expédition à Israël de quelque 47 millions de balles.

De quoi, soulignent les plaignants, « tuer ou blesser 10 fois chaque citoyen palestinien victime de l’occupation » ! Une trentaine de citoyens américains, dont une partie sont d’origine palestinienne ou israélienne, sont partie au dossier.

Ce faisant, explique Martin McMahon, l’un des avocats responsables du dossier, le gouvernement américain a violé sa propre législation, le Foreign Assistance Act, qui interdit toute aide à des Etats violant les droits humains, ou qui ont utilisé des armes américaines pour d’autres motifs que la légitime défense.

« Je ne demande pas au tribunal d’apporter une solution à un conflit qui dure depuis si longtemps ; je lui demande simplement de faire respecter notre propre législation », commente M° McMahon.

A noter que cette plainte intervient peu de temps après l’octroi, par Obama, d’une aide militaire à Israël de 38 milliards de dollars (34 milliards d’euros) au cours de la prochaine décennie.

Elle intervient aussi au lendemain de l’élection de Donald Trump, qui a promis de faire aussi « bien » que son prédécesseur en matière d’alignement sur Israël en matière militaire.

Le Foreign Assistance Act, qui date de 1961, a été amendé en 1997, avec de nouvelles clauses interdit toute aide militaire aux gouvernements coupables de violations systématiques des droits de l’homme.

Le sénateur Patrick Leahy, qui avait été à l’origine de l’amendement adopté en 1997, a protesté récemment contre le fait que les Etats-Unis ont une politique à géométrie variable dans ce domaine : des livraisons d’armes à l’Indonésie, à la Colombie et au Pakistan ont ainsi été interdites, mais pas à des pays du Proche-Orient coupables de violations identiques, comme l’Egypte et Israël.

M° McMahon a parallèlement déposé une plainte contre le Département du Trésort, exigeant de celui-ci qu’il enquête sur les associations de droit américain qui collectent des fonds pour l’armée israélienne ou les colons, tout en faisant bénéficier les donateurs de déductions fiscales.

Source : https://electronicintifada.net/blogs/charlotte-silver/new-lawsuit-challenges-us-weapons-sales-israel

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 7880