Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
23 décembre 2016

Anas et Ahmad cessent leur grève de la faim : ils seront libérés dans 4 mois

Etant dans le coma, ce sont surtout leurs familles qui ont accepté le deal proposé par le régime au pouvoir de ne pas reconduire une nouvelle fois leur détention "administrative", s’ils mettaient un terme à leur grève de la faim (et de la soif).


Anas Ibrahim Shadid, 20 ans, et Ahmad Abu Farah, 29 ans, de la région d’Hébron, qui ne connaissent toujours pas la raison de leur emprisonnement, ont fait grève pendant 91 et 90 jours pour dénoncer la détention dite "administrative" qui est le lot de plus de 700 Palestiniens.

Mais la "justice" israélienne aux ordres du régime fasciste a refusé leur libération immédiate, bien qu’ils soient emprisonnés sans motif depuis le 1er août dernier. Ils devront donc rester en dans les geôles de l’occupant jusqu’en avril prochain.

La Cour Suprême a osé déclarer il y a quelques jours que les deux jeunes Palestiniens ne pourraient être libérés que si leur état de santé était détérioré "au point que des séquelles irréversibles soient avérées et qu’ils ne puissent plus constituer une menace pour la sécurité d’Israël" !

NOUS AVONS HONTE DE FAIRE PARTIE D’UN PAYS, LA FRANCE, QUI SE PRÉTEND DÉMOCRATIQUE, ET QUI ADMET SANS SOURCILLER CES PRATIQUES BARBARES !

ISRAEL ASSASSIN ! FRANCE COMPLICE !

VIVE LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE !

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8380