Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
8 janvier 2017

Des policiers palestiniens résistent à l’armée d’occupation (Vidéo)

Da manière tout à faite inédite depuis des années, des policiers de l’Autorité Palestinienne se sont opposés avec succès à des tentatives d’incursion de l’armée israélienne en zone dite « A » de la Cisjordanie, c’est-à-dire une zone dont la souveraineté théorique est palestinienne, mais que l’armée d’occupation viole systématiquement.

Le comportement habituel des policiers de Mahmoud Abbas est en effet celui de s’éclipser dès que l’armée israélienne arrive dans un secteur, et de n’assurer aucune protection à la population palestinienne. D’une manière générale, dans les villes de Cisjordanie, quand la police palestinienne quitte la voie publique, c’est que l’armée israélienne va arriver dans les minutes qui suivent !

Mais à deux reprises récemment, à Jénine le mois dernier puis dimanche à Qalqiliya, les policiers palestiniens ont interdit à des jeeps israéliennes d’avancer, et celles-ci ont rebroussé chemin, rapporte l’agence Ma’an, qui s’est procuré une vidéo de la dernière action.

https://www.youtube.com/watch?v=ySUGJRuR7QQ

La vidéo montre plusieurs membres des forces de sécurité en position statique au milieu de la route, barrant le chemin à une jeep israélienne qui tentait d’entrer dans la ville de Qalqiliya.

On entend un des policiers demander à un de ses collègues de signifier aux Israéliens qu’ils doivent partir. « Dis-leur ‘lekh’ (le mot hébreu pour ‘dégage’). On entend un autre policier, s’adressant à son supérieur en ces termes : « On est bien d’accord, ici c’est chez nous, non ? », ce à quoi l’officier répond : « Oui, c’est bien notre frontière. La jeep doit partir ». Et effectivement, elle fait demi-tour.

Ce succès ne doit malheureusement pas faire illusion, souligne l’agence Ma’an. Au moment même où la jeep était repoussée à Qalqiliya, d’autres forces de l’armée d’occupation poursuivaient leurs raids en Cisjordanie, notamment de nuit, où opéraient de nouvelles rafles.

Depuis le début de l’année 2017, 100 Palestiniens dont 18 mineurs ont ainsi été arrêtés au cours de raids nocturnes.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8110