Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
24 janvier 2017

La mobilisation se poursuit à Umm al-Hiran, et obtient la restitution du corps de Yacoub

Les manifestations massives qui se sont poursuivies ces derniers jours pour l’arrêt des démolitions des maisons bédouines dans le village bédouin de Umm al-Hiran, pour une enquête sur le meurtre d’un palestinien par la police et sur la restitution du corps du Palestinien tué, ont amené la Cour suprême israélienne à exiger que le corps de Yacoub soit rendu à sa famille sans conditions concernant son enterrement.



Manifestation devant la cour suprème pour exiger que le corps de Yaqoub Abu al-Qian’ soit rendu à sa famille

Lundi, des milliers d’Israéliens palestiniens, mais aussi des opposants juifs ont manifesté contre la démolition des maisons de plusieurs villages bédouins du Néguev, bloquant la circulation au centre d’Israel, au sud , pour converger vers le parlement israélien à Jérusalem.

Plus de 250 voitures ont participé à cette manifestation, le manifestants arborant des drapeaux noirs en signe de deuil de Yaqoub Abu al-Qian, professeur de mathématiques à Umm al-Hiran, tué par la police la semaine dernière.


Des membres de la coalition arabe au Parlement ont réaffirmé qu’ils exigeaient l’arrêt des démolitions des villages bédouins et la restitution du corps de Yacoub sans conditions.


La cour suprème a statué que l’enterrement pourrait se faire de jour et sans limitations de personnes contrairement aux conditions scandaleuses mises par le gouvernement pour rendre le corps à la famille. Celui-ci exigeait que les funérailles aient lieu de nuit, avec moins de 50 participants, et dans une autre région !

C’est une première victoire.

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8250