Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
29 janvier 2017

Macron tient à souligner son allégeance à l’occupant israélien

Il n’a pas encore publié son programme économique et social, mais il tient à faire savoir qu’Il n’exercera aucune pression sur Israël, et ne reconnaîtra pas l’Etat palestinien !


Il n’est pas souhaitable, a-t-il dit, de mettre la pression sur l’État hébreu.

, a-t-il déclaré en début de semaine, lors d’une conférence de presse à Beyrouth.

"Ce qui peut se traduire aisément par un engagement à laisser faire la colonisation. Et au cas où cela n’aurait pas été assez clair, le candidat à la présidentielle a condamné le mouvement citoyen BDS (Boycott, désinvestissement, sanctions). La France d’Emmanuel Macron se ferait donc complice du torpillage de la solution à deux États, déjà bien mal en point. Courageux et original !", commente Denis Sieffert dans Politis.

Pas vraiment nouveau, cette allégeance de Macron à Israel, qui en tant que ministre de l’économie a déjà donné de nombreux gages à l’occupant israélien :



Macron avec le criminel de guerre Peres



Macron avec le ministre israélien de l’économie



Macron séduit un auditoire israélien lors d’un autre déplacement en israel en 2015

On ne risque pas de voter pour ce candidat du MEDEF, qui claironne se moquer du droit international comme Netanyahou, son pote d’extrême droite ! Il lui sera d’ailleurs difficile, s’il arrive au premier tour, de nous faire à ce propos le coup du : "faire barrage à l’extrême droite"...

A noter également : selon le site Le Vent Se Lève, toutefois partiellement démenti par les intéressés, Macron a bénéficié pour son voyage au Proche-Orient de la logistique des pouvoirs publics français, que ce soit à l’Elysée ou au Quai d’Orsay (http://lvsl.fr/exclusif-lelysee-a-organise-deplacement-macron-liban)

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8520