Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
Vidéos
19 février 2017

Tué par l’armée israélienne alors qu’il se rendait à sa dernière séance de chimiothérapie

Mohammed Jalad, 25 ans, a été ciblé par l’armée d’occupation, alors qu’il était en chemin pour sa dernière séance de chimiothérapie, et changeait de taxi collectif pour se rendre à l’hôpital de Naplouse. Grièvement blessé, il a été transporté dans un hôpital israélien sans même que ses parents soient avertis.


Gideo Levy raconte dans Haaretz, comment ce jeune homme de Tulkarem, qui avait remporté un titre de séjour pour aller poursuivre ses études aux Etats-Unis, a été fauché par une balle de l’armée israélienne, le 9 novembre dernier, alors qu’il courait pour attraper un taxi afin de se rendre à l’hôpital pour une dernière séance de chimiothérapie.

La cure contre son lymphome de Hodgkin avait donné de bons résultats et il était enfin sorti d’affaire après un long traitement. Mais les soldats ont "cru à une attaque" et l’ont atteint d’une balle dans l’estomac.

Hospitalisé en soins intensifs pendant 3 mois dans un hôpital de Petah Tikva, personne ne s’est avisé de donner de ses nouvelles à sa famille terriblement inquiète.

Son père a été interdit de se rendre à l’hôpital et sa mère refoulée 3 fois sur les 4 où elle est venue lui rendre visite.

Il est mort la semaine dernière.



Son père devant chez lui

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source :http://www.haaretz.com/israel-news/.premium-1.772183

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 8630