Adhésions et dons       CAPJPO-EuroPalestine en faits       Contact 
21 février 2017

BDS : la firme de sécurité G4S perd un nouveau contrat en Equateur

Le Centre International d’Etudes en Communication pour L’Amérique Latine (CIESPAL) a décidé de ne pas renouveler son contrat avec la firme de sécurité britannique G4S en raison de sa collaboration avec les violations des droits de l’homme par Israel.


Basé à Quito, la capitale équatorienne, cet important institut de recherche, a coupé les liens avec le N° 1 mondial de la "sécurité", en apprenant qu’il avait participé à la gestion des checkpoints, des prisons et des colonies de l’occupant.

G4S qui a perdu de nombreux contrats depuis le début de la campagne BDS, a annoncé, en 2016, qu’il se débarrassait de la plupart de ses investissements en Israel. Mais il a encore un contrat de formation avec la police israélienne et continue à être impliqué dans des activités de construction de colonies illégales sur des terres volées aux Palestiniens.

Il reste donc la cible de la campagne international de Boycott, désinvestissement, Sanctions (BDS) lancée par les Palestiniens.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : https://bdsmovement.net/news/bds-activists-score-first-victory-ecuador

CAPJPO-EuroPalestine


Derniers articles dans la même rubrique 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1190